ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

K…comme Kyoto – Kinkakuji – Golden Temple

Ah, Kyoto, ma préférée !

Kyoto a été la capitale du Japon pendant plus d’un millier d’années et elle est, devenue au cours de ces siècles, le berceau d’une grande partie de ce que le pays a produit de plus élaboré dans le domaine des arts, de la culture, de la religion ou des idées. C’est ce qu’on lit sur les brochures du JNTO, l’Office National du Tourisme japonais.

Apprenons encore que les monuments historiques de l’ancienne Kyoto (villes de Kyoto, Uji et Otsu) au nombre desquels le Temple Kinkakuji et 16 autres temples et sanctuaires sont classés au  Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

C’est à l’ouest de Kyoto que se trouve l’eldorado des touristes : les temples Kinkakuji et Ryoanji. Le brillant Kinkakuji, surnommé le Pavillon d’or, offre un remarquable contraste avec le Ryoanji dont le jardin de pierres, fait de rochers et de sable blanc, incarne la simplicité même. Refermons la brochure et, muni du bus pass/forfait bus pour la journée,  partons à la découverte.

.

Dans cette ville de taille raisonnable, facile à parcourir en bus ou à vélo, règne une agréable atmosphère de province. L’animation des longues avenues spacieuses indique la grande ville parsemée de nombreux espaces verts. C’est dimanche et la température est idéale pour la visite.

Le bus de ville est rempli de touristes aux trois quarts. Les arrêts sont bien annoncés (visuel et audio) et indication ultime, avant l’arrivée aux principaux temples, un mini plan s’affiche sur l’écran pour vous indiquer qu’à la descente du bus, vous vous dirigez sur la gauche, puis sur la droite et que le temple se trouve à quelques enjambées. Quelle délicatesse dans l’information !!! 

A tout seigneur, tout honneur, commençons par l’un des plus célèbres. Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

Le temple Kinkakuji ou « Pavillon d'Or » fut à l'origine la villa de détente d'un shogun Ashikaga, généralissime de l'époque Muromachi (1336-1573). A la mort de celui-ci, il fut transformé en temple. Un merveilleux jardin s'étend devant ce pavillon recouvert de feuilles d'or, réplique parfaite de l'édifice original détruit en 1950 et reconstruit en 1955 (cet événement fit l'objet du roman Le Pavillon d'Or de Yukio Mishima).

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

.

Tout est paisible, la foule de touristes s’égrène sans heurt autour du lac. Chacun prend place  en bordure pour la pose photo et on se tend l’appareil pour se tirer réciproquement le portait.  On immortalise sa pomme sur fond de dorure.

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

Au détour d’une allée se dresse un totem de pierres empilées, ou plus loin, près de la boutique aux souvenirs, un chaudron d’encens dégage ses fumées odorantes dont s’aspergent les japonais – comme je l’ai vu faire à notre ami Shunzo, au temple Nariaiji, à AmanoHashidate.

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)               Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

.

.

Un tour du côté des petites plaques de bois à accrocher, peintes au recto et pensée zen au verso.

J’en choisis  trois, un pour chacun de mes petits-neveux, et nous gagnons la sortie par l’escalier de pierre. 

Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)                  Image (ABC d'un voyage au Japon - Kyoto - Pavillon d'Or)

Chargement en cours ...