1 octobre 1845. L’asile Lambrechts est fondé à Courbevoie

publié le 1 October 2019 à 00h01 par José LONCKE

Liberté des cultes
Le Comte Charles Joseph Mathieu Lambrechts était un juriste belge, professeur, à l’université de Louvain. Naturalisé français, il fut ministre de la Justice sous le Directoire, sénateur sous le Consulat et député sous la Restauration. Il avait une fortune immense.

1 octobre 1845. L’asile Lambrechts est fondé à Courbevoie

Lambrechts avait légué 2000 francs pour servir de prix au discours sur la liberté des cultes. Le ministre de l’intérieur avait refusé à l’Académie française l’autorisation d’accepter ce legs, le légataire testamentaire avait chargé plus tard la Société de la morale chrétienne de mettre ce sujet au concours.
Le prix avait été délivré en 1826 à un pasteur originaire du canton de Vaud, Alexandre Vinet.

Après avoir établi que la liberté des cultes est une conséquence obligée de la liberté de conscience, et que ces deux libertés constituent ensemble la liberté religieuse, l'auteur, étudie la manière dont la liberté des cultes peut être réalisée et termine en émettant le souhait que tout groupe religieux soit toléré du moment qu'elle ne porte aucune atteinte à la morale.

Voilà ce qu’en disait François Guizot:


« Je ne saurais assez dire, Messieurs, quelle joie profonde nous avons ressentie au spectacle d'une âme ainsi disposée, d'une âme pieuse pour qui le respect de la liberté de conscience est une affaire de conscience, et qui croirait offenser Dieu en méconnaissant, même en pensée, les droits de la foi d'autrui. »

De son côté le journal Le Globe s'exprimait ainsi :

« On vient de publier fort à propos l'excellent mémoire de M. Vinet sur la liberté des cultes. C'est là qu'il faut voir un croyant sincère se vouer comme par acte de foi à la défense de la liberté de tous. Ce livre est un honneur pour le protestantisme français. M. Vinet est un croyant des vieux âges avec la philosophie du nôtre, et un écrivain plein de force et de goût. »


La Fondation Lambrechts
La Fondation Lambrechts est une maison protestante fondée en 1843, rue de Colombes à  Courbevoie, grâce à un legs important du comte de Lambrechts

Charles de Lambrechts s’était lié d’amitié avec le pasteur Boissard. Celui-ci lui avait décrit les difficultés rencontrées par les protestants dès lors qu’ils souhaitaient rester fidèles à leur religion. Malgré le Concordat, beaucoup de ceux-ci semblaient être traités « en étrangers ». Ils étaient notamment assez mal accueillis dans les hôpitaux, voire laissés pour compte, s’ils ne se convertissaient pas.

Un cas avait tout particulièrement ému le comte : il avait appris que les aveugles protestants n’étaient pas admis aux Quinze-Vingt ! Les Quinze-Vingt est un Hôpital fondé à Paris, en 1254, par Saint-Louis pour 300 (15 x 20, d’où son nom) gentilshommes auxquels les Sarrasins avaient crevé les yeux et que le roi avait ramenés avec lui des Croisades en Terre Sainte. Par la suite, on y admit toutes sortes d’aveugles.

Lambrechts constitua alors par testament une dotation de 12000 francs de rente en faveur de ceux qui, aveugles, « souffraient dans leur foi ». Et plus généralement de tous les pauvres, infirmes et malades, dans ce cas.
Il demandait également que l’argent serve entre autres à la formation intellectuelle et professionnelle des enfants pauvres.

Lambrechts mourut le 3 août 1823 et le pasteur Boissard présida à ses obsèques. L’héritage fut bloqué et oublié pendant vingt ans ! Ce n’est que bien plus tard qu’un directeur de l’Assistance Publique, apprenant que le château des Colonnes de Courbevoie était à vendre, l’acheta avec l’argent de la succession pour héberger cet asile qui porta le nom de son bienfaiteur. Il devint l’asile Lambrechts pour vieillards et enfants indigents, après avoir été transformé par l’architecte Victor Baltard.

L’école normale protestante de Courbevoie
Dans les propriétés adjacentes on construisit deux écoles primaires et de 1846 à 1887 une école normale protestante fondée par Louis Gauthey, ainsi qu'un temple.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...