10 mars 1913. Harriet Tubman et le chemin de fer souterrain

publié le 10 March 2020 à 00h01 par José LONCKE

 

  10 mars 1913. Harriet Tubman et le chemin de fer souterrain
Harriet Tubman (1820/1822-1913) est la plus connue des "conducteurs du Chemin de Fer Souterrain".

Pendant une période de dix ans elle fait 19 voyages dans le sud et escorte plus de 300 esclaves vers la liberté.

Frederick Douglass a dit,

« Personne n'a volontairement rencontré plus de périls et de difficultés pour aider les personnes asservies que Harriet Tubman… elle a été la Moïse de son peuple. »


Harriet Tubman était née esclave dans le Maryland autour de 1820. À l'âge de cinq ou six ans, elle commenca à travailler en tant que domestique de maison. Sept ans après elle est envoyée au travail dans les champs de culture.

En 1849, craignant d’être vendue, Tubman décida de s’enfuir. Elle suivit l'étoile du nord, faisant route vers Philadelphie, où elle trouva du travail et économisa un peu d’argent. L'année suivante elle revint au Maryland et ramèna ses enfants ainsi que ceux de sa sœur. Elle fit de nouveau le voyage pour sauver son frère et deux autres hommes... Et ainsi de suite à 19 reprises.

Elle avait conçu des techniques intelligentes qui ont largement contribuées à la réussite des "incursions". Elle utilisait par exemple le cheval et l’attelage du maître. Elle partait dans la nuit du samedi, puisque des notices d’évasion ne pouvaient pas être remises aux journaux avant le lundi matin. Il lui arrivait de faire demi-tour et de se diriger innocemment vers le sud quand elle risquait de rencontrer des chasseurs de tête. Elle droguait les bébés si leurs pleurs pouvait mettre les fugitifs en danger.

Harriet Tubman emportait une arme pour menacer les fugitifs qui trop fatigués, étaient tentés alors de revenir sur leurs pas. Elle leur disait,

"Vous serez libre ou vous mourrez."

Dès 1856, sa tête valait 40.000 dollars de  récompense.

Pendant la guerre de Secession, Harriet Tubman servit en, tant que cuisinière, infirmière, et même espionne. Après la guerre elle s'établit à New York où elle passa le reste de sa longue vie. Elle est morte le 10 mars 1913.

Commentaires

Gabrielle

13 March 2014, à 00:45

Je n'en avais jamais entendu parler, merci de rendre hommage à Harriet et de la sortir de l'oubli.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...