15 août 1878. Samuel Ali Hiseen

publié le 15 August 2020 à 00h01 par José LONCKE
15 août 1878. Samuel Ali Hiseen
Le dimanche 15 août 1878, un adolescent de 15 ans se fait baptiser dans une église de Sainte-Croix, en Suisse. Mohammed Ali Hiseen (1863-1927), l’islam fait un choix décisif et adopte un nouveau prénom: Samuel. Il est Nubien: entre Soudan et Égypte, cette ethnie chrétienne fut la dernière d’Afrique du Nord à résister à l’islam pendant sept siècles. Premier Nubien chrétien de l’ère moderne, Samuel Hiseen rêve de retourner vers les siens pour leur partager l’Evangile. Son histoire tient du roman. Né dans un village de Nubie en 1863, il prend clandestinement un bateau pour Le Caire où il mène une vie de vagabond. Là, un missionnaire suisse, le pasteur Lavanchy, lui propose de venir en Europe. Mohammed, n'a que dix ans, et doit être instruit. Il apprend d'ailleurs très facilement le français, mais il ne peut pas rester à Genève. M. Lavanchy le place dans une école évangélique réputée, à Peseux, près de Neuchâtel. Léa, la fille du directeur décide de le prendre elle-même en main. Par sa douceur et sa patience, elle lui fait aimer l'étude. En peu de temps les progrès sont considérables. Elle est la première à lui parler de Jésus et à lui dire qu'un jour peut-être il retournerait dans son pays pour annoncer la bonne nouvelle. Le christianisme commence à l'intéresser sérieusement. Il y voit une puissance qui pourrait changer la vie de son peuple. De lui-même, il demande à suivre un catéchisme. Le cours dure trois ans, après quoi il se déclare prêt à recevoir le baptême. L'influence du milieu dans lequel il vit y est pour quelque chose. Le pasteur Lavanchy est averti du désir du jeune garçon qui a maintenant quinze ans. Le baptême a lieu, le dimanche 15 août 1878, en l'église libre de Sainte-Croix, dans le jura vaudois. Dès ce jour-là Mohammed change de prénom, il s'appellera Samuel et deviendra un serviteur du Christ jusqu'à sa mort. Samuel poursuit ses études dans un collège missionnaire dirigé par Dr Grattan Guiness (1835-1910), lequel va fonder plus tard avec lui la Mission évangélique en Haute-Égypte, une mission en Nubie avec école et un dispensaire. Samuel est actif partout. Samuel meurt en 1927. Son oeuvre continue, la mission se développe et se concentre sur l'hôpital et la diaconie, abandonnant l'école.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...