16 janvier 1910, Charles Péguy et la foi

Image (16 janvier 1910, Charles Péguy et la foi)

Charles Péguy (1873-1914), écrivain français, poète, polémiste est profondément croyant.


« Il faut se faire violence pour ne pas croire. ».

Bien que profondément converti depuis 1907, il garde sa foi chrétienne secrète jusqu‘à la publication du « Mystère de la charité de Jeanne d‘Arc ».
En ce jour, Ruben Saillens qui avait été frappé par ses écrits dans les Cahiers de la Quinzaine, voulut aller l’interroger en ami.

« Nous lui demandâmes si ce qu’il écrivait était uniquement inspiré par le sentiment de la beauté littéraire des Évangiles, ou s’il croyait à leur historicité et à leur inspiration divine.

Me regardant en face, il me répondit aussitôt :

« Je crois à l’Évangile comme un vrai chrétien y croit. Je suis revenu à Dieu par la voie qui s’ouvrait naturellement devant moi. J’ai été élevé dans la foi catholique, je suis venu à Dieu par ce chemin.
Si j’étais né protestant, j’aurais probablement pris votre chemin. J’ai beaucoup d’amis parmi les protestants et je me sens uni à vous par ce qui importe vraiment ».

Chargement en cours ...