2 décembre 1862. Lincoln parle de Harriet Beecher-Stowe

En 1862, Harriet Beecher-Stowe est reçue par Abraham Lincoln, lecteur attentif de ses œuvres, et notamment de "La Case de l'oncle Tom". A la Maison Blanche, le président des États-Unis félicite alors l’écrivain, affirmant à l’assemblée,

"So you're the little woman who wrote the book that started this Great War!"

(autrement dit : " Ainsi vous êtes la petite femme qui a écrit le livre  qui déclencha cette grande guerre ").

Image (2 décembre 1862. Lincoln parle de Harriet Beecher-Stowe )

Harriet Beecher-Stowe par David d'Angers

En fait la Guerre Civile avait de nombreuses causes.

Élu au mois de novembre 1860, le président Lincoln mène depuis deux années la lutte meurtrière contre les États du Sud qui avaient fait sécession. Nord et Sud s’opposent en particulier à propos de l’ " institution spéciale ", l’esclavage des Noirs. En 1862, le Nord abolitionniste est en passe de mettre un terme à cette guerre civile qui déchire la jeune nation. Le 31 janvier 1865, quelques mois avant la reddition sudiste à Appomattox, est voté le treizième amendement à la Constitution qui abolit l'esclavage sur l'ensemble du territoire américain.

Il faut relativiser l’importance de cette rencontre souvent citée et des paroles échangées ce jour là. Harriet Beecher-Stowe  n’a rencontré Lincoln une seule fois, en 1862. Elle s’était rendu à Washington pour l’interviewer en privé pour un article de journal qu’elle devait écrire. Elle avait également une faveur à lui demander pour son fils blessé.

Cela met en valeur plusieurs choses.

Tout d’abord la courtoisie et la générosité de Lincoln. Le fait de pouvoir se souvenir d’un roman publié 10 années auparavant et de l’associer correctement avec l’auteur en question, n’est pas une petite performance ni un petit compliment pour son auteur ! Cela montre que Harriet Beecher-Stowe était alors un personnage public très connu. Cela montre enfin que Lincoln pensait que son œuvre était la cause de la guerre civile ou qu’il pensait qu’elle pensait cela…

Durant la guerre de sécession, Harriet fut souvent en désaccord avec Abraham Lincoln. Celui-ci lui semblait vouloir préserver l’unité de la nation au détriment de la libération des esclaves.

 

Chargement en cours ...