2 février 1625. New-York

publié le 2 February 2016 à 00h01 par José LONCKE

Jessé de Forest appartenait à une famille d’artisans teinturiers fixée à Avesnes-sur-Helpe. Au moment de la Réforme, Avesnes est une cité des Pays-Bas espagnols et Jessé de Forest s'exile à cause de sa foi protestante. Il s’installe d'abord à Sedan (1598) principauté protestante, puis en France à Montcornet où l'édit de Nantes assurait la liberté de culte. Puis l'espoir d'un retour s'amenuisant, il va en Hollande en 1615. Il remue ciel et terre pour que lui et ses compagnons réfugiés aux Provinces-Unies à Leyde ou en Angleterre, soient autorisés à fonder une colonie en Amérique du Nord. Il se tourne vers la Compagnie des Indes Occidentales, nouvellement créée. La compagnie accepte l’opportunité.

Jessé et ses compagnons s’embarquent à Amsterdam le 1er juillet 1623 sur un navire qui jette l’ancre en Guyane. Jessé explore le pays mais il meurt d'insolation le 22 octobre 1624. Jessé de Forest n’est donc pas le véritable fondateur de New-York mais le précurseur des colons qui ont fondé la Guyane française.

En revanche en mai 1624 un autre navire affrété par la Compagnie des Indes occidentales arrive en vue de l'île de Manhattan. Le bâtiment transporte une trentaine de familles de protestants flamands, français et surtout wallons. La plupart avaient signé avec Jessé de Forest, le 19 juillet 1621, une première pétition (infructueuse) en vue d'un établissement en Virginie, le "Round-Robin" dont les signatures étaient disposées en ellipse de sorte qu'aucune ne soit la première.

Huit de ces familles sont déposées à la pointe de Manhattan. Les autres sont réparties à plusieurs endroits de la côte.

La compagnie entend mettre en valeur la colonie. Du matériel et des animaux de ferme réclamés par les colons sont amenés.
Le 2 février 1625, les Hollandais établissent un fortin sur la pointe de Manhattan. Un quai et des moulins à vent sont construits.

La légende veut que ces premiers colons donnent son premier nom à la future New-York… Neuve-Avesnes, en l’honneur de Jessé de Forest, personnage clef de l’exode de ces pionniers. Quoi qu'il en soit, très vite la colonie fut appelée « New-Amsterdam ».

En 1626, le gouverneur, Peter Minuit (du français « Menuet »), légalise l'occupation en remettant aux Indiens Algonkins quelques perles de pacotille d'une valeur de 60 florins. Les débuts sont difficiles. Guerres avec les Algonkins, épidémies de choléra.
 En 1664, quatre navires anglais bloquent le port et le gouverneur Peter Stuyvesant se résout à céder la colonie au roi d'Angleterre. La Nouvelle Amsterdam devient New York, en hommage au duc d'York, futur roi d'Angleterre sous le nom de Jacques II. Mais ceci est une autre histoire...

2 février 1625. New-York

Le sud de Manhattan en 1932

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...