21 août 1725. Greuze et la Bible

publié le 21 August 2020 à 00h01 par José LONCKE


Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) né à Tournus (Saône-et-Loire), le  21 août 1725 , est un peintre et dessinateur français.

"Père de famille lisant la Bible à ses enfants". Toile exposée au Salon en 1755.

21 août 1725. Greuze et la Bible


Le tableau est au Louvre depuis 2016, acheté en tant que "trésor national" . Cette toile de Jean-Baptiste Greuze a été exposée au Salon de 1755, où elle a remporté un grand succès. Le peintre était alors âgé de 30 ans. Il allait atteindre une immense célébrité dans les années 1760-70, avant que n'émerge la concurrence de David. La nouveauté de cette scène est sa fidélité à l'égard de la vie familiale. Greuze en appelle au goût profane du public bourgeois qui attache beaucoup d'importance à la psychologie.

Un père de famille lit la Bible à ses enfants, tel qu’un pasteur protestant lit la Bible. Greuze parait entendu un vieillard commenter ainsi la Bible. Mais Genève n’est pas loin… ou bien, il a eu recours à des gravures hollandaises sur le sujet.
La lecture de la Bible est par ailleurs un thème cher à Greuze que la spécialiste Edgar Munhall explique volontiers par « l’esprit protestant » qui habite, selon lui de nombreuses œuvres de l’artiste.
A travers ce thème c’est celui de la médiation et du recueillement que Greuze explore.
« Le Retour sur soi-même » aujourd’hui disparu, montrait une vieille femme qui lisait, œuvre clairement inspirée de Rembrandt  qui avait peint sa Mère lisant la Bible.

L’arrière plan est celui d’un paysan aisé, avec le fouillis cher aux artistes de l’époque : des paniers, des casseroles, des chaudrons, une cage d’oiseaux.

Chaque personnage a sa façon singulière de réagir. Ces différences sont mises en valeur :

-le père, ému, lit la Bible, ouché de ce qu’il vient d’y voir, il est lui-même pénétré de la morale qu’il leur fait : ses yeux sont presque mouillés de larmes.

-sa femme l'écoute tranquillement au milieu d'une large famille. 

-les plus grands enfants sont attentifs,

-mais les petits s'amusent. L'un essaie d'attraper un bâton sur la table, tandis que l'autre provoque le chien, retenu par sa grand-mère.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...