21 janvier 1834. Lars Haetta


En ce jour nait Lars Hætta (1834-1896).

En 1849 éclatèrent en Laponie, plus précisément à Koutokaeino, paradis des rennes et des poissons (plus de 9000 kilomètres carrés de superficie et plus de 10000 lacs et étangs), de graves troubles religieux dont le bilan se traduisit par plusieurs morts et de nombreuses maisons incendiées. Parmi les meurtriers arrêtés, une vingtaine furent condamnés à mort. Lars Haetta, un jeune pécheur, était parmi ces derniers. Mais à cause de son âge, sa peine fut commuée en détention à perpétuité.

Image (21 janvier 1834. Lars Haetta)
Lars n’avait rien à faire et il savait qu’il en serait ainsi jusqu’à son dernier jour. Il apprit  l’alphabet, le vocabulaire, la grammaire. Un seul livre autorisé était la portion de la Bible qui avait été traduite en lapon. Le reste était en suédois, la langue noble,  celle de l’administration.

Le livre le passionna et il entreprit de traduire  la Bible dans la langue des Saamis, aidé par un universitaire, le professeur Jens Andreas Friis.

Et c’est ainsi que la Bible que lisent aujourd’hui encore les 35000 Saamis qui font transhumer leurs troupeaux à travers les steppes glacées, est pour partie le travail d’un condamné à perpétuité.

Lars Haetta fut libéré après 13 ans de détention.  Et lui qui, une dizaine d’années plus tôt était encore analphabète, fut aussitôt engagé comme professeur à Koutokaeino.

Source : Didier Decoin, Dictionnaire amoureux de la Bible, p 625-627.

Chargement en cours ...