28 décembre. Chant : "Siméon à la barbe blanche"

publié le 28 December 2019 à 00h01 par José LONCKE

Pour le temps de Noël, voici quelques chants d’un groupe français renommé dans les années 1970. À (re)découvrir…

« Les Témoins » est un groupe folk chrétien des années 70 auquel a collaboré Maxime Le Forestier.

Noël-André Chefneux, en était le compositeur principal. Le groupe,
Les Témoins a sillonné la France dans les années 70.

Didier Chefneux : guitare, vocal

Alain Bernard : contrebasse, vocal

Serge Bonijoly : guitare, bongos

Noël-André Chefneux : guitare, chant

Avec la collaboration de Maxime Le Forestier : guitare, contrebasse, chant

Quelques-uns des chants de ce groupe ont été intégrés au recueil JEM 1, notamment Tu es la plus belle et La vérité, le chemin, la vie (Né de la poussière).

JEM 108 La plus belle des chansons d'amour

Il naquit dans une écurie La nuit de Noël,

Pour le Fils de Dieu, Quel étrange lieu !

Il mourut sur une croix entre deux brigands,

Pour le Roi des rois, Quel étrange endroit !

Tu es la plus belle parmi les plus belles,

La plus belle des chansons d'amour.

Quand je te chante j'ai le cœur en joie,

Car tu parles de l'amour de Jésus pour moi.

Quand Marie vint au tombeau Trois matins plus tard,

On avait roulé la pierre, Le corps n'était plus là.

Au fond du jardin, un homme lui dit:

« Ne cherche pas parmi les morts Celui qui est vivant ! »

Tu es la plus belle parmi les plus belles,

La plus belle des chansons d'amour.

Quand je te chante j'ai le cœur en joie,

Car tu parles de l'amour de Jésus pour moi.

JEM 135 La vérité, le chemin, la vie

Né de la poussière et d'éternité,

J'ai vu la lumière, elle m'a racheté,

Et, le cœur avide de vraie liberté,

J'ai suivi ce guide, nommé Vérité.

Il est la Vérité, le Chemin et la Vie, On ne vient au Père que par Lui.

Il est la Vérité, le Chemin et la Vie, On ne vient au Père que par Lui.

Ton regard s'étonne, tu ne comprends pas:

Un roi qui pardonne, ça n'existe pas,

Un roi qui s'incline devant ses sujets,

Couronné d'épines… à toi de juger.

Il est la Vérité, le Chemin et la Vie, On ne vient au Père que par Lui.

Il est la Vérité, le Chemin et la Vie, On ne vient au Père que par Lui.



D'autres chants continuent d'enchanter notre imaginaire:

Siméon (paroles et musique Didier Chefneux)

Le chant sur Siméon, est inspiré du texte de Luc 2. 25-35. Les paroles et la musique, en harmonie, transmettent la paix et la confiance en Dieu.

Siméon, par ta longue barbe,
Tu défies le calendrier,
Dans tes yeux où la vie s’attarde,
On devine ton humilité.
Maintenant, tu t’en vas, dans la paix du matin,
En laissant derrière toi le chemin.

Siméon, un jour dans le temple,
Tu venais de faire tes prières,

Tout à coup, ton regard contemple,
Un enfant, noyé de lumière.

Maintenant, tu t’en vas, dans la paix du matin,
En laissant derrière toi le chemin.

Siméon, il est si fragile, dans tes bras,
Que tu trembles un peu,

Et les larmes devenues faciles
Lentement vont mouiller tes yeux.

Maintenant, tu t’en vas, dans la paix du matin,
En laissant derrière toi le chemin.

Siméon, Dieu tient sa promesse,
Par celui qu’il nous a donné,

Elle dort pleine de sagesse,
N’aie pas peur de la réveiller.

Maintenant, tu t’en vas, dans la paix du matin,
En laissant derrière toi le chemin.

Il est vivant (Alain Bernard)
Il est vivant ! Il est vivant !
Même s'il y a deux mille ans
Qu'Il est mort pour nous !

Avec l'ange, au sépulcre,
Devant Marie désolée,
Les pèlerins d'Emmaüs
Pour toujours consolés,
Avec les douze apôtres
Par l'Esprit transformés,
Je veux crier, crier la vérité !

Pour annoncer au monde entier
L'amour du Dieu de bonté,
Pour dire à tous les hommes
Que le royaume est là,
Et qu'un désir immense
Les appelle à la joie,
Je veux crier, crier la vérité !

Oui, c'est Jésus ressuscité
Pour qui nous voulons chanter,
Nous avions faim et soif,
Il nous a rassasiés,
A ceux qui n'osent croire
A l'Amour aujourd'hui,
Je veux crier, crier la vérité.

Quand tu reviendras (Didier et Noël Chefneux)

Quand tu reviendras, quand tu reviendras,

que restera-t-il, dis le moi

de ce monde là quand tu reviendras

alors ne tarde pas

Y aura-t-il encore un chêne

un palétuvier, un frêne

un olivier, un figuier, un amandier.

Y aura-t-il encore des vignes

Y aura-t-il encore des blés

ou seulement un désert dans ton jardin ?

Y aura-t-il encore un aigle

un loup, un agneau, une colombe

Y aura-t-il encore un bœuf

Y aura-t-il encore un âne

ou seulement des serpents dans ton jardin ?

Y aura-t-il encore un sioux

Y aura-t-il encore un américain, un russe

un polonais, un afghan,, un iranien

Y aura-t-il encore un kurde

un palestinien, un juif

ou seulement des robots dans ton jardin ?

Pas le temps (Didier et Noël Chefneux)

Dans ce monde qui souvent tourne trop vite
On n'a pas le temps de penser à Dieu
A ce Dieu qui jour après jour vous invite
A prendre place près de Lui dans les cieux


On n'a pas le temps
Quand on a 20 ans
Alors qu'on respire
La fureur de vivre


On n'a pas le temps
Quand on a 40 ans
On pense souvent
A sa femme, ses enfants

Et pourtant j'ai vu hier dans la nuit
sangloter Jésus sous un olivier
Mais les gens dormaient
Le vent l'a pris
Quand ils s'éveillèrent
La croix le portait

Dans ce monde qui souvent tourne trop vite
On n'a pas le temps de penser à Dieu
A ce Dieu qui jour après jour vous invite
A prendre place près de Lui dans les cieux


On n'a pas le temps
Quand on a 60 ans
On est malheureux
Et l'on se sent vieux


On n'a pas le temps
Quand on a 100 ans
Demain on veut croire
Mais peut-être il est un peu trop tard

Et pourtant j'ai vu ce matin Jésus
Qui me regardait et souriait
Il m'a dit : Vois-tu, je suis revenu
Le jour s'est levé, je viens te chercher

Dans ce monde qui pourtant tourne trop vite
Moi j'ai pris le temps de penser à Dieu
A ce Dieu qui jour après jour vous invite
Ouais
A prendre place près de Lui dans les cieux
Ouais
A prendre place près de Lui dans les cieux

Aux lueurs de la troisième aurore (Noël Chefneux d’après le spiritual)

Ils ont mis le Maître sur la croix

ils ont mis le Maître sur la croix

Oh ! Je tremble, tremble encore

quand je repense à sa mort

Ils ont mis le Maître sur la croix

Ils ont mis des épines à son frontale

et des clous à ses poings, ses talons

Oh ! Je tremble, tremble encore

quand je repense à sa mort

Ils ont mis le Maître sur la croix

A quoi bon ces trois années d’espoir ?

Ils l’ont mis au fond d’un grand trou noir

Oh ! Je tremble, tremble encore

quand je repense à sa mort

Ils ont mis le Maître sur la croix

Aux lueurs de la troisième aurore

dans la tombe on a cherché son corps

ils avaient roulé la pierre

Il avait roulé la mort...

Son amour est plus précieux que l’or.


Commentaires

bethy

28 December 2019, à 16:43

siméon... à la barbe blanche ou rousse ?

Barbe rousse

30 December 2019, à 13:26

Vous nous barbez madame avec vos questions !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...