4 octobre 1669. Mort de Rembrandt

Le notaire qui inventoria ses biens inscrivit : « Le seul livre qu’on ait trouvé dans sa maison est une Bible ».

Image (4 octobre  1669. Mort de Rembrandt )

Très jeune, Rembrandt illustra de nombreuses scènes bibliques dans lesquelles il s’est représenté souvent lui-même au milieu des personnages.
Ainsi, dans son tableau « L’Erection de la Croix » (1633, Munich, Alte Pinakothek), on voit des hommes affairés à dresser la croix sur laquelle Jésus est cloué ; Rembrandt s’est peint lui-même sous les traits du personnage qui aide à mettre la croix debout. La gravité désespérée de son visage, le regard accusateur du chef des soldats, mettent l’accent sur la responsabilité de chacun et plus spécialement de celui qui représente le peintre.

Celui-ci a l’intuition profonde que, si Jésus est mort sur la croix, ce ne sont pas ceux qui jadis l’ont cloué sur le bois qui en sont les seuls responsables, mais lui-même, Rembrandt : il est coupable. Il a contribué à la mort de Jésus, puisque Jésus est mort pour les péchés de tous les hommes.

Rembrandt a été touché par l'Evangile des Réformateurs. L'homme est un pécheur misérable et impuissant, qui trouve le pardon, la grâce, la miséricorde et la justice du Christ à la croix.

Chargement en cours ...