29 octobre 1756. Halley et sa comète

publié le 29 October 2016 à 00h01 par José LONCKE

29 octobre 1756. Halley et sa comète

Né le 29 octobre 1656 près de Londres, Edmond Halley (1656-1742) se passionna très vite pour l'astronomie. Sans doute marqué par le passage de deux grandes comètes en 1664 et 1665, il se révéla doué pour les calculs astronomiques dès son plus jeune âge, au point d'apporter des corrections aux tables officielles des positions de Jupiter et Saturne alors qu'il avait à peine 19 ans.
Sans en avoir aucune preuve directe, il est toutefois probable que Edmond Halley, à peine âgé de 10 ans, fut amené à s’intéresser à l’astronomie – et plus particulièrement aux comètes – suite à l’apparition spectaculaire dans le ciel londonien des deux grandes comètes de 1664 et 1665, que la croyance populaire rendit responsables, pour la première, de la grande peste de Londres, et pour la seconde, du grand incendie qui ravagea la capitale.
Remarqué par la Royal Society, il part en 1676 cartographier le ciel austral depuis l'île Sainte-Hélène ; là-bas il observe également le transit de Mercure et Vénus devant le Soleil et répertorie des nébuleuses inconnues des astronomes européens. Excellent marin, Halley réalisera d'ailleurs d'autres voyages à but scientifique pour étudier la météorologie, les courants océaniques et les animaux marins.
En 1680 il rencontre Jean-Dominique Cassini à l'Observatoire de Paris qui le pousse à travailler sur l'orbite des comètes. Halley s'y consacre et ses échanges avec Isaac Newton à partir de 1684 l'aident à élaborer sa théorie : recalculant les orbites de 24 comètes passées au périhélie depuis le 14ème siècle, Halley remarque des similitudes entre 3 d'entre elles, celles de 1531, 1607 et 1682. Il en déduit qu'il s'agit de la même comète dont l'orbite autour du Soleil lui confère une périodicité d'environ 76 ans, et prédit son retour. Il écrit à ce sujet : "Si le retour prévu par nous pour l'année 1758 se réalise, l'impartiale postérité ne se refusera pas à reconnaître que ce fut un Anglais qui l'annonça pour la première fois".
En son hommage, cet astre chevelu porte désormais le nom de celui qui en découvrit la périodicité mais Halley ne pu voir le retour de "sa" comète, mourant le 14 janvier 1742. 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...