8 août 1902. James Tissot et la Bible

publié le 8 August 2020 à 16h35 par José LONCKE

encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR...
James Tissot (1836-1902), pseudonyme de Jacques-Joseph Tissot, mort le 8 août 1902, est un peintre et graveur français qui a passé une partie de sa vie en Angleterre où il était apprécié comme peintre de la haute société de l'époque victorienne.

Après des études à l'École des beaux-arts de Paris, il expose au Salon de 1859 des œuvres plutôt traditionnelles avant de devenir le peintre des toilettes féminines et de la société mondaine de la fin du Second Empire. Après la guerre de 1870 et la Commune de Paris, il s'installe à Londres en 1871 où il réussit brillamment comme peintre de l'élégance féminine et comme caricaturiste pour Vanity Fair. À la mort de sa compagne Kathleen Newton en 1882, il revient à Paris et expose avec succès des portraits de femmes de diverses conditions sociales dans leur environnement quotidien.

À partir de 1885, il vit une révélation religieuse et se consacre dès lors jusqu'à la fin de sa vie à des sujets bibliques, nourrissant son art d'observations effectuées lors de voyages en Palestine et à Jérusalem: "entre vérisme, visions mystiques et cadrages surprenants, ses aquarelles marqueront fortement les imaginaires et le cinéma naissant. A l'image de cette formidable ellipse où l'artiste dépeint la crucifixion, vue par le Seigneur lui-même: soit deux pieds ensanglantés surplombant une foule éberluée".

Ces œuvres chrétiennes largement éditées en français et en anglais lui assurent alors une grande renommée.

Une Bible au succès international

1885. Tissot a une vision dans l’église Saint-Sulpice à Paris. Il veut illustrer la Bible avec l’éditeur Mame, qui a publié celle de Gustave Doré.

1886 à 1889. Visite deux fois la Palestine, dont il rapporte dessins et photographies.

1894 à 1897. Exposées au salon puis en tournée jusqu’à Londres, ses 365 aquarelles de La Vie de notre Seigneur Jésus-Christ, éditées en deux volumes, remportent un immense succès.

1898. La tournée triomphale se poursuit aux États-Unis où Tissot se rend. Avec cette Bible, il gagnera autant qu’en trente ans de carrière de peintre, pourtant très florissante.

Dernière exposition: Musée d'Orsay jusqu'au 13 septembre 2020.

Source : La Croix du 29 juin 2020, p 20.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...