Les Juifs messianiques

Extrait Judaïsme 9 commentaires

Abonnement au magazine Croire et lire

Je m'abonne

Les Juifs messianiques

De nombreux Juifs ont franchi le pas, impensable il y a encore une cinquantaine d’années, de reconnaître en Jésus le Messie, le Fils de Dieu. On les appelle, en général, les Juifs messianiques. La plupart acceptent aussi le synonyme de chrétien, à condition toutefois qu’il soit expliqué et compris dans son sens premier : des disciples de Jésus.
Les Juifs chrétiens ont certainement été présents dans l’Église depuis le premier siècle, souvent en petit nombre et dans des conditions très « inconfortables »... Le mouvement moderne des Juifs messianiques a cependant émergé à la fin du siècle dernier avec l’émancipation des Juifs et l’activité des missions protestantes en Europe centrale (Russie, Pologne, Hongrie, Roumanie) et aux Etats-Unis. Ces missions étaient en général organisées et animées par des Juifs chrétiens.
Plusieurs dizaines de rabbins ont adhéré à la foi en Jésus ; certaines biographies ont été publiées : Joseph Rabinovitch à Kichinev, Isaac Lichtenstein en Hongrie, Abraham Schwartzenberg en Pologne, Solomon Alexander, premier évêque de l’Église anglicane à Jérusalem, etc.
Hélas, bon nombre de ces « judéo-chrétiens » d’Europe ont été exterminés au même titre que leurs familles et amis juifs.
Dans son Journal, la jeune Hollandaise Etty Hillesum mentionne un convoi de Juifs catholiques déporté vers les camps de concentration en Allemagne. De même, le Polonais Dawid Sierakowiak signale (non sans une certaine ironie) dans son propre journal que des chrétiens sont déportés parce qu’il est prouvé qu’ils ont une grand-mère juive(1). On estime que plusieurs dizaines de milliers de Juifs catholiques et protestants (100 000 à 200 000 selon certaines sources) furent déportés et anéantis dans les camps nazis. Leur certificat de baptême n’a pas pesé lourd dans la balance nazie… Le sujet reste souvent ignoré, voire tabou, mais la présence des Juifs messianiques dans les camps nazis montre qu’ils témoignaient, dans cette souffrance indicible, de leur double appartenance au peuple de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance.


Les Juifs messianiques en Grande-Bretagne et aux États-Unis

En Grande-Bretagne, la chapelle juive des « Bnei Abraham » (fils d’Abraham) est fondée à Londres en 1813 et l’Hebrew Christian Alliance est créée en 1866 par le rabbin allemand Schwartz.
Aux États-Unis, le mouvement s’organise à la fin du 19ème siècle. En 1907, Mark Levy propose à l’Assemblée Générale de l’Église épiscopale (anglicane) des États-Unis de restaurer la branche hébraïque de l’Église originelle. Cette proposition sera acceptée par l’Assemblée générale, qui autorise aussi la circoncision et l’observance des traditions juives pour les chrétiens d’origine juive.
En 1925 est fondée l’International Hebrew Christian Alliance (IHCA) qui regroupe principalement les associations britanniques et américaines. Elle sera renommée, en 1997, International Messianic Jewish Alliance (IMJA, www.imja.org) à laquelle adhère aujourd’hui la majeure partie des organisations juives messianiques dans le monde (une vingtaine environ), dont l’Alliance Francophone des Juifs Messianiques (AFJM, www.yeshoua.com).
En 1934, une première « assemblée messianique » est établie à Chicago dans un quartier où la population juive est très dense. Ces assemblées se multiplient ensuite dans les quartiers juifs des autres villes et États américains. L’Union of Messianic Jewish Congregations (UMJC) regroupe aujourd’hui environ 80 communautés aux États-Unis.
Ces communautés et alliances reflètent en partie les diverses tendances du judaïsme orthodoxe au judaïsme libéral, mais dans une perspective résolument messianique. En général, leur Credo est en tout point semblable à celui de l’Église universelle (Symbole des Apôtres, par exemple) : il souligne en particulier la foi au Dieu unique d’Israël, Père, Fils (Jésus) et Saint-Esprit.


Les Juifs messianiques aujourd’hui

Des Juifs messianiques d’Europe ont émigré, principalement aux États-Unis, avant la Shoah. Certains rescapés les ont rejoints après la guerre, ou se sont installés en Israël. Après la Shoah, cependant, les Juifs étaient plus que jamais hostiles à la foi messianique, à de rares et notables exceptions près : certains rescapés ont reconnu en Jésus leur Messie après avoir traversé l’épreuve insoutenable des camps de concentration(2)… Cela tient du miracle, à bien des égards.
Le mouvement juif messianique, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a toutefois pris son essor au cours des années 60 sur les campus universitaires nord-américains. Les étudiants se montrent alors réceptifs lorsqu’ils entendent l’Évangile, la Bonne Nouvelle du Messie Jésus. Beaucoup de Juifs et de non-Juifs acceptent librement d’être baptisés et de vivre leur foi dans une Église. Certains créent de nouvelles assemblées messianiques qui rassemblent de nombreux Juifs, souvent rejoints par des non-Juifs. Ils donnent à leurs célébrations une « couleur » indéniablement juive en puisant largement dans les traditions bibliques et culturelles de leurs ancêtres (fêtes juives, airs traditionnels, respect de certaines coutumes, etc.).
Le mouvement des « Juifs pour Jésus » apparaît dans les années 70. Très actifs pour enseigner les chrétiens sur l’arrière-plan juif des évangiles et de la foi chrétienne, les « Juifs pour Jésus » sont aussi réputés, et parfois décriés, pour leur évangélisation jugée provocatrice dans les rues des grandes villes du monde.


Combien de Juifs messianiques ?

Il y aurait environ 180.000 à 250.000 Juifs messianiques et 300 à 350 assemblées messianiques dans le monde aujourd’hui. Les estimations varient toutefois de 50.000 (David Stern) à 350.000 (World Christian Encyclopedia). Cela dépend en partie de la définition que l’on donne à l’identité juive, mais aussi de la difficulté à recenser les Juifs messianiques dispersés dans diverses Églises et communautés messianiques. Il n’est pas rare non plus que des non-Juifs se déclarent soudain « juifs », sur une simple intuition ou parce qu’ils ont découvert parmi leurs ancêtres un nom à consonance juive…

Aux États-Unis


Les Juifs messianiques sont environ 100.000 à 150.000 aux États-Unis où vivent à 5 à 6 millions de Juifs selon la définition du judaïsme officiel. Les Juifs messianiques américains ont rejoint pour la plupart (80 à 85 %) des Églises protestantes et une minorité a opté pour l’Église catholique. Ils revendiquent leur identité juive et tentent de rendre les églises sensibles aux origines juives du christianisme. Ils adoptent en général la théologie et les traditions de l’Église où ils se trouvent.
Une minorité (15-20%) a cependant favorisé l’essor des « assemblées messianiques », le plus souvent dans des quartiers où se trouvent...

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Ce numéro n'est plus disponible au format papier.

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

5 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et lire

Je m'abonne

1.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée et Lettres de Westerbork, Paris, Seuil (Points), 1985, p. 261. Dawid Sierakowiak, Journal du ghetto de Lodz, 1939-1943, Paris, Le Rocher, 1997, p. 188.
2.
Voir, par exemple, la vidéo réalisée par l’association « Juifs pour Jésus », Survivants de la Shoah, disponible sur http://www.juifspourjesus.org/video.htm

Informations complémentaires



Vous aimerez aussi

Commentaires

amédée edouard ekogh assa beth yeshoua

17 August 2015, à 12:59

Je suis heureux de savoir que j'appartiens à une famille mondialement représentée. mais ce qui m'intrique c'est l’appellation du nom du sauveur. si nous connaissons la vérité du nom pourquoi continuer à appeler le nom attribué par les romains et laisser celui donner par YHVH lui même. c'est ce qu je trouve d'absurde. merci

Georges Mary

02 September 2015, à 14:50

Il me semble que l'usage du Nouveau Testament est sans ambiguïté. Dès les premières lignes de l'Evangile, Jésus est nommé Emmaneul (ce qui signifie "Dieu Sauve" et Yechoua (le Seigneur sauve). Quant à lui-même, il nous a appris à appeler Dieu "Notre Père".

Tsvika

23 April 2019, à 21:10

Jesus lui même à dit : qui dites vous que je suis ?
Moi je suis juif et Dieu m'a révélé la messianité de Jésus. Qu' importe nos identités face à l'amour de Jésus ?

Georges Mary

23 April 2019, à 21:12

C'est vrai qu'un homme, une femme, est d'abord un être humain, avant toutes choses.
Je suis persuadé que Dieu n'a pas de préférence pour les uns ou pour les autres. Nous sommes tous aimés infiniment par ce Dieu qui s'est donné lui-même à l'humanité.

Vivi

15 September 2019, à 19:53

Moi je fréquente église adventiste depuis quelques mois. Car j'ai compris que Dieu est pas seulement le Dieu des juifs dans sens que les juif respecte le sabbat. Samedi est le jour du sabbat. Est ce exacte? Vous aussi ces le samedi? Merci

Bernard Huck

16 September 2019, à 12:11

Les premiers chrétiens se réunissaient le premier jour de la semaine selon Actes 20.7 et quelques textes anciens. Mais ce jour n'était pas chômé pour eux. A la fin de l’épître aux Romains, l'apôtre Paul signale qu'il y a des opinions différentes parmi les chrétiens de Rome au sujet des différences à faire entre les jours de la semaine. Pour lui, il faut que chacun "soit pleinement convaincu dans sa propre pensée" (Romains 14.5), sans se juger ni se mépriser. Il laisse donc les chrétiens libres à ce sujet.

Cverdes

15 October 2019, à 09:46

Shalom ,je suis pas juive mais Dieu mă revele qqchose interesant ce matin en lisent la Bible ,je lu Geneze 1:1....et Dieu ma guide vs le evangile Yoan 1:14 compare le deux versets pour enfin trouve qui est la Parole. Dieu vous benise!

Sonel Berno

25 June, à 02:31

Chers frères et sœurs,
Je vous salue dans le précieux nom de Yéshua( Jésus) et, du même coup ,profite de l'occasion pour faire une petite réaction après lecture attentive des précédentes pensant que c'est permis. Je le souhaite!!

l'Apôtre Jean nous dit que l'amour de Dieu consiste à garder ses commendements.
Il est bon de se rappeler que Dieu ne veut pas que c'est par exigence ou par contraintes qu'on observe ses commendements, car les commendements de Dieu ne sont pas penibles.
Quand nous revenons le saint Esprit venant du père céleste , parmis les autres bienfaits, ce Esprit nous porte à aimer tous les commendements de Dieu sans aucune contrainte.
Il serait bon de comprendre que le Sabbat n'est pas un fardeau. Au contraire, C'est par souci du bien-être de l'homme que Dieu a créé le Sabbat en sorte que nous ne nous fatiguons pas trop.
Il est bon de Comprendre que ce sont les scribes et les pharisiens qui faisaient du Sabbat un fardeau penibles pour le peuple d'Israël par des ajouts selon de préceptes et de traditions excessives.

Mais Jésus est venu montrer aux hommes la bonne manière d'observer le Sabbat.
Par exemple, il à dit " Il est permis de faire du bien pendant le Sabbat. Par contre, les pharisiens, d'après ces derniers, il ne fallait pas faire même du bien pendant le Sabbat au point que même la guérison des malades n'était pas permis. ( Méchanceté)

La bible dit : Quand les païens qui n'ont point de lois font ce que prescrit la loi, il montrent que la loi de Dieu est écrit dans leur coeur.

En suite, souvenez-vous que Jésus observait le Sabbat régulièrement. Les apôtres aussi.
Et, la bible nous montre que tout disciple sera semblable à son maitre. En suite , notre bien nous dit également nous devons marcher comme Jésus a marché lui-même.
De surcroît, l'Apotre Paul dit aux chrétiens de Corinthe: "Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ( 1 Corinthe 11v 1)

Donc si Jésus observait le Sabbat, tous ses apôtres dont l'Apotre Paul l'observait également , il est mieux de suivre les traces de notre Sauveur Jésus-Christ comme de bon disciples.

Pour finir, vous souvenant que De l'observation du Sabbat par l'apôtre Paul, je vous prie de lire dans votre bible ce qu'il demande aux chrétiens de Philippe qui étaient probablement tous des païens.

Philipiens 4 v 9

C'est très important!!!!

(Je suis prêt à prouver par des textes de référence tous ce que je viens de dire au cas où vous en auriez besoin).

Je vous prie en fin de vous souvernir que Jésus ,dans Mathieu 23 v 2 Dit à ses disciples:

" Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chair de Moïse; Faites donc tout ce qu'ils vous disent", .................

Et Dans Mathieu 28 ,il demande à ses disciples d'aller faire de de toutes les nations des disciples ,............. Et de les Enseigner à observer tout ce qu'il les a prescrits.


J'attends des réactions s'il y en a.
Mille Merci!













bernard Huck

19 August, à 10:34

Il faudrait ajouter à votre commentaire le texte de l’épître aux Hébreux (adressée donc à des Juifs croyants en Jésus) 4.9-11 : "Il reste donc un repos de sabbat pour le peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose aussi de ses œuvres comme Dieu s'est reposé des siennes. Empressons-nous donc d'entrer dans ce repos là, afin que personne ne tombe en suivant le même exemple de désobéissance".

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...