Black Mirror

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Les histoires s’y terminent rarement bien. L’occasion de réfléchir.
Black Mirror
Black Mirror est une série britannique de science-fiction*. Chaque épisode est indépendant. Les histoires se déroulent en général dans un futur assez proche, pointant du doigt les dérives possibles de technologies souvent à peine plus évoluées que celles que nous connaissons.
Parfois un peu trash (âmes sensibles, s’abstenir), souvent dérangeante, toujours très pertinente, la série est remarquablement réalisée. 
Deux épisodes particulièrement évocateurs

Chute libre (1)

L'histoire se déroule dans un monde où chacun attribue aux autres une note de 0 à 5, via son smartphone. Les mieux notés ont accès à de meilleurs services. Lacie a une note moyenne de 4,2 et rêve de s'installer dans les beaux quartiers. Mais pour cela, il faut qu'elle augmente sa note... Toujours serviable et souriante, elle cherche à obtenir l'approbation générale. Et lorsqu'une amie d'enfance (qui a une note de 4,6) la sollicite pour être sa demoiselle d'honneur à son mariage, elle y voit l'occasion de réaliser enfin son rêve... Mais tout ne fonctionnera pas comme prévu. Chute libre dénonce la course aux « likes » propres aux réseaux sociaux, la dépendance du regard et de l'approbation des autres pour forger sa propre identité, au risque d'une vie artificielle et vide.

Hang the DJ (2)

Dans un futur proche, à l'heure où les réseaux sociaux ont pris encore plus d'importance dans la société, les rencontres amoureuses sont gérées par une application. C’est le « système » qui organise des rencontres successives, jusqu'au partenaire idéal avec lequel ils se marieront. Chacun est en contact avec un coach virtuel qui organise les rencontres amoureuses, plus ou moins longues (allant de quelques heures à plusieurs mois), dans une maison fournie par le « système ». Au moment de leur rencontre, les partenaires peuvent décider de connaître le temps qui leur est imparti mais ils devront s’en tenir à ce que l'application a décidé. Mais, que se passe-t-il si les sentiments ne semblent pas correspondre avec ce que leur dit le « système » ? Réservant une surprise de taille en guise de conclusion, cet épisode à la fois ludique et inquiétant, pointe du doigt les dérives possibles d'une vie gérée par les algorithmes. Il aborde aussi la dépendance aux applications et aux coachs virtuels... qui ne sont déjà plus vraiment de la science-fiction !

Et l’Évangile dans tout ça ?

D'autres épisodes parlent de réalité virtuelle, d'espionnage de la vie privée, de surveillance informatique, d'intelligence artificielle... à travers des histoires qui parlent aussi de solitude, de deuil, de la justice, de la démocratie, de téléréalité, etc. De quoi alimenter bien des discussions et nous faire réfléchir sur des sujets où l'Évangile aussi a des choses à nous dire : l'amour inconditionnel de Dieu, notre valeur à ses yeux, la foi comme confiance placée en Dieu, l'importance de relations authentiques et vraies...
*La série est disponible sur la plateforme Netflix
(1) saison 3 épisode 1
(2) saison 4 épisode 4

Vous aimerez aussi

La guerre est un terrible révélateur de la noirceur qui peut résider dans le...
L’argent, un dieu impitoyable. Sorti en 2016, L’outsider est un film...
Au XVIIe siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver...
Très grièvement blessé par un ours, Hugh Glass, un trappeur, est laissé...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...