14 octobre 2012. Inauguration de la Médiathèque Jacques Chirac, Troyes

publié le 14 October 2021 à 00h01 par José LONCKE

14 octobre 2012. Inauguration de la Médiathèque Jacques Chirac, Troyes

 La "Médiathèque du grand-Troyes" ouverte en juillet 2002, a été inaugurée le 14 octobre 2002 par le Président de la République, Jacques Chirac, nouvellement réélu .

Depuis le 28 février 2019 elle se nomme "Médiathèque Jacques Chirac".

Avec plus de 400 000 documents, 50 000 ouvrages dont 1 700 manuscrits du Moyen-Âge, cette médiathèque est l’une des plus riches de France. Elle conserve notamment la majeure partie des manuscrits du fonds de l'Abbaye de Clairvaux qui est le premier fonds médiéval français, par ailleurs reconnu par le label "Mémoire du monde" de l'Unesco depuis 2009.

Elle possède plusieurs manuscrits venant de l'abbaye de Clairvaux.

Notamment, la Bible dite de saint Bernard (ms 458), ornée de scènes peintes de différentes couleurs sur fond or, n'est pas antérieure au milieu du 12e siècle ; mais la grande Bible de Clairvaux, écrite dans le deuxième quart du 12e siècle

Ainsi que, la Grande Bible de Clairvaux (Médiathèque Jacques Chirac, Troyes, ms. 27) est un manuscrit enluminé de la Bible, réalisé dans le deuxième quart du 12e siècle (1150) à l'Abbaye de Clairvaux sous l'abbatiat de saint-Bernard.

Réalisée selon le « style monochrome » cistercien, cette bible au format monumental présente la particularité de ne présenter aucune figuration humaine, et de présenter le texte à nu, seulement agrémenté de lettrines aux motifs géométriques et végétaux, chacune étant peinte en camaïeu unicolore.

En effet, saint Bernard proscrivait toute figuration d’animal, d’être humain ou de monstre, et interdisait de peindre les initiales en plus d’une couleur ou d’utiliser la dorure. Ces proscriptions incitaient les artistes à inventer une grande variété de décors géométriques et floraux et à créer des dégradés très étudiés et subtilement appliqués.

Confisquée à l'abbaye lors de la Révolution, cinq de ses six volumes originels ont depuis subsisté (le volume perdu contenait notamment les livres de Job, le Psautier et les livres sapientaux).

Le support est un vélin, peau de veau mort-né, plus fine et plus douce. Ce bel ouvrage possède une reliure en peau de cerf d'origine.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...