17 mars 1702. Jean-Balthazar Keller, fondeur protestant

publié le 17 March 2021 à 00h01 par José LONCKE

17 mars 1702. Jean-Balthazar Keller, fondeur protestant

Les frères Keller, Jean-Balthasar (1638-1702) et Jean-Jacques (1635-1700), l’aîné, associé à tous ses travaux, sont des zurichois protestants, fondeurs de statues et de canons, qu’on avait fait venir en France.

Des frères Keller, on peut encore contempler quelques canons signés « Kelleri » dans la cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides (pour la plupart fondus à l’Arsenal). La fonderie de Canons de Douai fabriquera 3000 canons, sous leur direction. Ils seront congédiés lorsqu’on aura plus besoin de leurs secrets de fabrication !

Jardins de Versailles

-Grands  bronzes :
Jean-Balthasar Keller fut le principal fondeur des sculptures en bronze de Versailles. Le parterre de l’Orangerie, puis le parterre du Midi, le parterre d’eau, furent parsemés en deux ans de non moins de vingt-cinq groupes de statues fondues par Keller entre 1688 et 1691.
Keller eut le privilège insigne de pouvoir signer ses œuvres, réalisées d’après des modèles fournis par d’illustres sculpteurs. On peut toujours voir les bronzes de Keller :

-Parterre d’eau :
La Garonne et La Dordogne (1685-88), d’après Coysevox ; Le Rhône et La Saône s’après Tuby ; La Loire et Le Loiret par Regnaudin ; La Seine et La Marne par Le Hongre. Ainsi que des Nymphes, ainsi la Nymphe allongée sur la margelle du Parterre d’eau, d’après Magnier.

-Fontaines dites « cabinets des animaux » :
Les deux fontaines du Soir et du Point du jour furent dotées en 1684 de quatre groupes de combats d’animaux fondus par Keller : ainsi le "Limier terrassant un cerf" (1685-87) d’après Jacques Houzeau.

Statue équestre de Louis XIV de la place Louis-le-Grand, actuelle  place Vendôme).
Au  centre de la place, se trouvait une statue équestre de Louis XIV par Girardon en bronze de sept mètres de haut (environ 17 avec le piédestal). Sa transcription en bronze avait constitué une gageure. La France n'avait pas cette maîtrise du grand bronze équestre. La fonte à la cire perdue ne fut réalisée qu'en décembre 1692 par Jean-Balthazar Keller.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...