18 février 1781. Henry Martyn

publié le 18 February 2021 à 00h01 par José LONCKE

18 février 1781. Henry Martyn


Henry Martyn (1781-1812) pasteur anglican et missionnaire aux Indes et en Perse est né à Truro, dans le comté de Cornwall le 18 février 1781. Il fit ses études à Cambridge où il montra des grandes aptitudes pour les langues. Une rencontre fortuite avec Charles Siméon l'amena à devenir missionnaire. Il fut ordonné dans l’Eglise Anglicane et devint aumônier auprès de la Compagnie des Indes Orientales.

Martyn arriva aux Indes en avril 1806, où il prêcha et étudia les langues. Il traduisit l'ensemble du Nouveau Testament en ourdou (hindi), persan et judéo perse. Il a également traduit les Psaumes en persan et le Livre des prières communes (Common Prayer) en ourdou. Des Indes, il partit pour Chiraz, Ispahan, Tabriz.
Il écrivit trois traité de controverse, publié plus tard en anglais (« Persian contreversies »). Il participa à des conférences publiques avec les théologiens musulmans et les soufis.
Martyn saisi par la fièvre, et alors que la peste faisait rage à Tokat, fut pourtant forcé de s’arrêter là, incapable de continuer plus loin. Le 16 Octobre 1812, il mourut. Il a été reconnu pour son courage, son abnégation et la profondeur de sa piété.

« L’Esprit de Christ est l’esprit même des missions ; plus on se tient près de Lui, plus on devient intensément missionnaire ».

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...