2 octobre 1950. Apparition de Snoopy

publié le 2 October 2021 à 00h01 par José LONCKE

Charles Schulz (1922-2000) est le créateur de Charlie Brown et de Snoopy. Il était un prédicateur laïque très actif dans une église protestante évangélique aux États-Unis (Eglise de Dieu).

2 octobre 1950. Apparition de Snoopy

La BD de Snoopy revêt souvent la forme d’une parabole chrétienne moderne, mais comme dans les paraboles du Christ, nous ne sommes pas toujours sûrs de leur signification. Comme le dit Lucy, nous avons du mal à  lire entre les  lignes.

"Naturellement, écrit Schultz, je dois être prudent dans ma manière d’exprimer les choses. J’ai un message à faire passer, mais je préfère modérer quelque peu l’expression d’une idée plutôt que de rater l’effet de la BD à cause d’un sens trop évident. Toutes sortes de gens travaillant dans le domaine religieux m’ont écrit pour me remercier de cette façon nouvelle de prêcher par la BD. C’est une des raisons qui me font continuer".

Il voulait communiquer quelque chose du message chrétien au travers de la BD :

"Si vous ne dîtes rien avec un dessin, vous feriez mieux de ne pas dessiner du tout. L’humour qui ne dit rien n’a aucune valeur. C’est pourquoi je soutiens qu’il faut laisser au dessinateur la possibilité d’exprimer son propre message".

Dans sa biographie il donne quelques détails sur son expérience chrétienne :

"J’ai grandi comme fils unique ; ma mère est morte la semaine de mon incorporation à l’armée. Nous avons participé à la libération de Dachau et de Munich… avant mon départ à l’armée, j’avais rencontré un pasteur… peu de temps après, nous faisions appel à lui pour les funérailles de ma Mère. A mon retour de l’armée, j’ai commencé a assister régulièrement au culte de sa petite église. Il y avait un groupe de jeunes actif, et nous avons commencé à étudier la Bible ensemble. Plus je réfléchissais pendant ces moments d’étude, plus je me rendais compte que j’aimais vraiment Dieu. Je reconnaissais qu’il m’avait tiré d’une dépression qui m’avait détourné de tout ce que je connaissais, et qu’il m’avait permis de survivre à toutes ces expériences…Je ne peux pas manquer de tressaillir quand je lis ce que Jésus a dit, et je suis de plus en plus convaincu de la nécessité de le suivre. Ce que Jésus signifie pour moi ? En lui, il nous est possible de voir Dieu et de comprendre ses sentiments à notre égard".

Umberto Eco a dit de lui : 

"Il ne boit, il ne fume pas, il ne blasphème pas. Il est né en 1922 dans le Minnesota. Il vit modestement et il est prédicateur laïque d’une église protestante ; il est marié et il a quatre enfants. Il joue au golf, au bridge, il écoute de la musique classique. Il travaille seul. Il n’a aucune névrose. Cet homme à la vie aussi désespérément normale s’appelle Charles M. Schulz. C’est un poète…Si la poésie signifie extraire des événements de tous les jours que nous sommes habitués à identifier superficiellement, une vérité qui nous fasse sentir le fond des choses, alors Schulz est un poète. Bien plus que tant d’autres".

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...