23 mars 1921. Le peintre Jean-Paul Laurens et le protestantisme

publié le 23 March 2021 à 00h01 par José LONCKE

23 mars 1921. Le peintre Jean-Paul Laurens et le protestantisme

 Jean-Paul Laurens (1838-1921)), Jean-Paul Laurens né le 28 mars 1838 et mort le 23 mars 1921, est  l'un des derniers représentants de la peinture d'histoire, connut une grande notoriété sous la IIIe République.

Ses tableaux, dont certains connurent une large diffusion par le biais des dictionnaires et des manuels scolaires, reprennent des scènes de l'histoire : L'Excommunication de Robert le Pieux (1875).

 

Fervent républicain, il est férocement anticlérical, hostile à l'Eglise catholique, apostolique et romaine des 12 et 13ème siècles Jean-Paul Laurens exprima dans sa peinture, au-delà de sa passion pour l'histoire, ses convictions personnelles, fustigeant par exemple le fanatisme religieux : Jean-Paul Laurens. Avec la colère sourde d'un albigeois, fils d'une race de suppliciés", l'Inquisition est souvent attaquée dans ses œuvres comme "Les Inquisiteurs" ou "Bernard Délicieux délivrant les Emmurés de Carcassonne".

-Sixte IV et Torquemada (Bordeaux, 1882).

  -Martin Luther dans le cercle de ses disciples (Berlin, 1890)

-François 1er et Marguerite de Navarre visitant l'imprimerie de Robert Estienne, 1525 (Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, 1899)

Son activité de décorateur fut considérable. Parmi ses contributions, il faut compter le Panthéon  l'Hôtel de Ville de Paris (salon Lobau) : Henri II et Anne du Bourg, séance du Parlement, 10 juin 1559 (1893)

Entre 1889 et 1903, Jean-Paul Laurens réalisa un ensemble décoratif commandé par la ville de Paris pour orner l'Hôtel de ville. Ce cycle devait illustrer les grandes figures historiques de la capitale. Le tableau Anne du Bourg apostrophant Henri II au parlement de Paris, représente la séance du 10 juin 1559 au Parlement de Paris, réunie pour établir la procédure à suivre dans les affaires de religion. Au cours de la Mercuriale, Anne du Bourg, conseiller au Parlement et calviniste, s'adresse à Henri II, prônant la modération dans sa politique de répression contre les protestants. Il sera arrêté, puis condamné comme hérétique à être pendu en place de Grève et brûlé sur un bûcher. Son procès marque l'énonciation d'un droit de résistance au pouvoir du roi.

Résultat de recherche d'images pour

Commentaires

tank trouble

28 March 2019, à 03:05

This is a great little post with some valuable tips. I totally agree. The way you bring passion and engagement into the things you do can really change your outlook on life.

t rex game

23 March 2020, à 05:15

I think this is one of the best blogs for me because this is really helpful for me. Thanks for sharing this valuable information for free.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...