28 septembre 1841. « La vache à Colas » et Clemenceau

Georges Clemenceau (né ce jour) utilise encore à la fin du 19ème siècle, une expression inusitée aujourd’hui : « C’est ainsi que le roi soleil convertit ceux de la vache à Colas ou les jeta aux allemands pour la gloire de la France unifiée ».

Image (28 septembre 1841. « La vache à Colas » et Clemenceau)

L’expression « la Vache à Colas «  désigne les protestants.
L’expression française du début du 17ème siècle se baserait sur un fait divers qui s’est passé au village de Brionne près d’Orléans. Un paysan dénommé Colas aurait pendant le carême partagé une vache avec ses coreligionnaires pour braver les catholiques.

Selon d’autres interprétations, il s’agirait de la vache de Colas, paysan catholique, entrée dans un temple protestant au moment du prêche, dépecée et mangée par les huguenots.

On ne saurait se prononcer sur la vérité de ces anecdotes. Ce qui est certain c'est que l'expression s'est perpétué dans la mémoire des peuples jusqu’au 19ème siècle et qu'elle a toujours été ressentie comme une injure par les protestants.

Chargement en cours ...