30 décembre 1906. Joséphine Butler et la condition des femmes

publié le 30 December 2021 à 00h01 par José LONCKE


30 décembre 1906. Joséphine Butler, 
Joséphine Elizabeth Gray est née dans le  Northumberland en 1828. Elle a fait ses études à la maison, où elle a lu la littérature anglaise et italienne, et des traductions des Pères de l'Église. A 24 ans, elle épouse George Butler, alors précepteur à Oxford.

Elle a été l'une des premières défenseures d'une meilleure éducation universitaire pour les femmes. Plus tard, elle a concentré ses énergies sur le sort des femmes en marge de la société.

S'étant installée à Liverpool en 1866, elle a aidé à établir des refuges pour les femmes seules, en logeant un grand nombre d'entre elles dans sa propre maison. Les lois sur les maladies contagieuses de 1864, 1866 et 1869 ont en effet établi des bordels gouvernementaux pour les soldats et les marins. Ils ont placé les prostituées sous surveillance policière tout en les empêchant essentiellement de quitter leur travail. Les lois s'appliquaient aux ports maritimes et aux villes de garnison (bien qu'il ait été proposé de les étendre finalement au reste du pays), et elles ont été défendues au motif qu'il était inévitable que les soldats et les marins aient des relations sexuelles, et qu'il valait mieux qu'ils le fassent sous la supervision du gouvernement, afin de contrôler la propagation des maladies sexuellement transmissibles et pour que les hommes, disposant d'un grand nombre de prostituées, laissent les gentilles filles tranquilles. Madame Butler a mené la campagne pour l'abrogation de ces lois, qui a finalement réussi en 1886. Cela comprenait l'abolition d'arrangements similaires dans l'Inde britannique.

Pendant ce temps, Madame Butler a étendu ses préoccupations au continent européen. Elle a pu démontrer qu'à Bruxelles un certain nombre de jeunes filles anglaises mineures étaient involontairement détenues comme prostituées avec la connivence de la police, et le chef de la police et son commandant en second ont en conséquence été licenciés. C'est en grande partie grâce à son influence que les lois pour la réglementation étatique du vice ont été réformées pour empêcher l'esclavage des prostituées en Suisse, en Hollande, en Norvège, en France et en Italie.

En 1886, son mari (qui avait apporté tout son soutien à son travail) tomba gravement malade et elle se retira de la vie publique pour s'occuper de lui. Elle est décédée le 30 décembre 1906.

Ses écrits comprennent une Vie du pasteur Oberlin (1882), Souvenirs personnels d'une grande croisade (1896 ).

PRIERE 
Que ta miséricorde continuelle, ô Seigneur, allume dans ton Église le don infaillible de l'amour, afin qu'à l'exemple de Joséphine Butler, nous ayons la grâce de défendre les pauvres et de soutenir la cause de ceux qui ne reçoivent pas d'aide ; à cause de celui qui a donné sa vie pour nous, ton Fils notre Sauveur Jésus-Christ, qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, maintenant et toujours.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...