30 mars 1739. Le premier esquimau chrétien

publié le 30 March 2016 à 00h01 par José LONCKE

Le 3 mai 1721, le missionnaire Hans Égède (1686-1758) embarque pour le Groenland (sur le vaisseau „l‘Espérance“) avec femme et enfants. Hans Égède avait dut attendre bien des années pour que son épouse lui donne non seulement le feu vert, mais aussi pour qu'elle soit pleinement persuadée et engagée à son côté dans cette mission. A deux, ils purent s'aimer, s'épauler et oeuvrer pour l'avancement du royaume de Dieu.

C‘est seulement après son départ, quinze ans plus tard, que son successeur, Jean Beck fut l‘instrument de la  conversion du premier esquimau devenu chrétien, Kajarnak. 

30 mars 1739. Le premier esquimau chrétien

Le 30 mars 1739, Kajarnak est baptisé. Une partie de sa famille avait reçu également l‘Évangile. Ils durent bientôt tous s‘enfuir devant les menaces des païens qui les considéraient comme des traîtres. La mort soudaine de Kajarnak ne freina pas l‘essor de la nouvelle communauté esquimaude. La société en fut transformée.

Le fils de Hans, Paul Égède, traduisit le Nouveau Testament en groenlandais (1766). 

La persévérance inlassable avait fini par porter du fruit.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...