7 février 1801. John Rylands Library et le fameux P 52

publié le 7 February 2019 à 00h01 par José LONCKE

7 février 1801. John Rylands Library

La John Rylands Library (ou Bibliothèque John Rylands), est une bibliothèque publique du Royaume-Uni. Elle fut fondée par Mme Enriqueta Augustina Rylands (1843-1908), veuve de John Rylands (7 février 1801-1888), magnat du textile (et premier multi-millionnaire de Manchester), elle fut inaugurée le 6 octobre 1899. Et fait depuis 1972 partie de l’Université de Manchester.
Le fonds le plus ancien de la bibliothèque a été constitué par le rachat en 1892 de la collection de 40 000 livres de Lord Spencer, ministre et bibliophile, conservée jusqu'alors au château d'Althorp. En 1901, Mme Rylands fit d'autre part l'acquisition de la collection de manuscrits, et aussi d'imprimés chinois et japonais, de la Bibliotheca Lindesiana appartenant à James Ludovic Lindsay, 26e comte de Crawford.
Les « collections spéciales »abritées actuellement dans le bâtiment de Deansgate et ses dépendances (notamment le Lady Wolfson Building, inauguré en 1962) occupent environ vingt kilomètres de rayonnage.

On y trouve entre autres :

-les Rylands Papyri :

-192 papyri en ancien égyptien (7 hiéroglyphiques, 19 hiératiques, 166 démotiques), datant d'entre le XIVe s. av. et le IIe s. apr. J.-C. ;

-environ 2 000 papyri en grec ancien (dont le fameux P52, le plus ancien témoin connu de l'Évangile de Jean et du Nouveau Testament. Les deux fragments de papyrus reproduisent exactement, à la lettre près, les versets que nous trouvons dans des manuscrits bien plus tardifs et complets de l’Évangile de Jean. Or ils datent du début du 2ème siècle, soit 25 à 50 ans au plus après la rédaction de l’Évangile ! ;

-le P458, plus ancien témoin de la Septante ...) ;

-environ 500 papyri en copte ; et environ 800 en arabe ;


-une collection de tablettes d'argile de Mésopotamie antique ;
-une collection très importante de manuscrits médiévaux et modernes, couvrant une cinquantaine de langues d'Europe, du Proche-Orient et d'Asie, dont de nombreux manuscrits enluminés du Moyen Âge européen, et une collection de manuscrits syriaques et arabes anciens ;
-une collection de 4 500 incunables (dont une Bible de Gutenberg...)
une collection de 40 000 documents de la Révolution française ;
les correspondances privées de plusieurs célébrités ;
les archives de l'Église méthodiste de Grande-Bretagne, déposées en 1977.

7 février 1801. John Rylands Library et le fameux P 52

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...