9 avril 1945. Mort de Dietrich Bonhoeffer

publié le 9 April 2022 à 00h01 par José LONCKE

Le 4 février 1906, naissance à Breslau du pasteur luthérien évangélique et théologien allemand, Dietrich Bonhoeffer (1906-1945). Âme de la résistance de l‘Église protestante au nazisme, il affirma l‘exigence de la foi et la responsabilité de l‘Église dans le monde.

9  avril 1945. Mort de Dietrich Bonhoeffer

Le 1er février 1933, dans une conférence radiodiffusée, Dietrich Bonhoeffer, met en garde ses compatriotes contre la tentation de céder à l‘emprise d‘un chef  (Führer) qui deviendra vite une idole, un séducteur  (Verführer).

Arrêté en 1943, il fut pendu en 1945 au camp de concentration de Flössenbourg le 9 avril 1845, comme le seront son frère Klaus, ses beaux-frères Dohnanyi et Schleicher, l‘amiral Canaris, des officiers supérieurs et bon nombre de leurs amis. Tous avaient participés à une conjuration contre Hitler.
Ses livres, „Le prix de la grâce“ et „La vie communautaire“ et „Résistance et soumission“, eurent après guerre un grand retentissement. Sa vie a valeur de témoignage : celui d‘un chrétien engagé dans un monde athée et démoniaque.

Dans le cadre de sa visite officielle en Suisse, le président allemand Joachim Gauck a visité le Musée international de la Réforme de Genève, le 2 avril 2014.
A l'issue de sa visite, il s'est dit impressionné par une lettre originale de Dietrich Bonhoeffer exposée:

«Le théologien allemand a été un martyr protestant»,

a-t-il déclaré à l'agence de presse EPD.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...