À l’ère des perturbations

Complet
Note : 40
( 1 vote )
À l’ère des perturbations
Notre époque est perturbée. Avez-vous remarqué que lorsqu’une calamité est sur le point de s’abattre sur nous, on nous annonce que nous allons être touchés par une « perturbation » ? J’ai cherché ce que voulait dire ce mot. Le dictionnaire m’indique qu’il est le contraire de « calme », et qu’il a pour synonymes : trouble et gêne. Alors, j’ai pensé à toutes les applications des mots perturbation et perturbé.

D’une perturbation à une autre

Lorsque le 29 octobre 2012, dans ma bonne ville de Rouen, un camion-citerne transportant plus de 30.000 litres d’hydrocarbures s’est couché et enflammé sur le Pont Mathilde en le faisant brûler, les médias ont annoncé que nous risquions de voir la circulation perturbée. En fait, la gêne s’est traduite par 22 mois de galère pour les automobilistes rouennais qui ont dû passer par le centre-ville et ainsi amplifier les bouchons !
Quand les infos nous annoncent que, suite à une grève des cheminots ou des aiguilleurs du ciel, les trains ou les avions vont voir leur trafic perturbé, nous pouvons être sûrs que des gens vont être coincés dans les gares et les aéroports, pris en otages pour un temps indéterminé...
Quand la météo prévoit qu’une perturbation va toucher les côtes de la Manche, mes chers compatriotes normands, CRAMPONNEZ-VOUS ! Vous êtes invités à vous munir de cirés et de parapluies, car vous allez avoir de la pluie, de la pluie et encore de la pluie. Vous ne verrez pas le soleil pendant plusieurs jours et votre moral va baisser autant que les hectopascals de votre baromètre, jusqu’à se noyer dans les flaques de vos rues et les mares qui recouvriront vos belles prairies.
Quand on arrive à interpeller l’auteur d’un acte atroce – terrorisme, enlèvement, meurtre... – il arrive souvent qu’on nous dise que l’acte a été commis par une personne perturbée mentalement. Mais que doivent en penser les victimes, si tant est qu’elles y survivent ? Touchées au plus profond d’elles-mêmes, elles ne s’en remettront peut-être jamais vraiment.
Décidément, notre époque va mal. Elle est dérangée, troublée, perturbée.

Pour que mon rêve devienne réalité

Je me prends à rêver d’une ère de calme et de paix. Mais quand je vois ce que des gens a priori normaux sont capables de faire lorsqu’ils viennent supporter leur équipe de football, ou qu’ils manifestent pour dire leur mécontentement, je me dis que la « perturbation » dont souffre notre génération ne va pas en s’arrangeant. Jusqu’où, jusqu’à quand se dégradera-t-elle ?
Je crains fort que les hommes soient devenus incapables d’endiguer ce mal.
Jusqu’à quand tarderons-nous donc à nous tourner vers celui qui a prouvé qu’il était capable de remettre un homme psychologiquement perturbé dans son bon sens ? Le seul qui, par sa seule voix, a été capable de calmer le vent et apaiser la tempête... Il est aussi celui qui a guéri et restauré tant et tant de cœurs perturbés. Oui, Jésus-Christ est bien le seul à pouvoir ramener le calme et la paix en dissipant toutes les perturbations dont souffrent notre société et les êtres humains qui la composent.

Vous aimerez aussi

Il y a quelques mois, Guy Béart nous a quittés pour un autre monde. Ce...
Il semblerait que « plus grand, plus vite » soit le leitmotiv de notre...
Un geste social prophétique à méditer. La honte devrait changer de camp. En...
Ne subissez pas la coupe du monde de football… Choisissez votre manière de...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...