Les Diables vont-ils nous sauver ?

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Le football et ses enjeux. Remettons les pendules à l’heure. 

Les Diables vont-ils nous sauver ?

J’écris ces lignes à la veille du Mondial brésilien de football. Quand vous me lirez, son verdict sera tout proche. 

À l’échelle belge, un autre événement vient de se produire : nous avons voté pour nos représentants au niveau régional, fédéral et européen ! Espérons que nous n’allons pas battre notre propre record de durée pour former un gouvernement !

C’est vrai ça ?

Quel rapport entre le Mondial et le gouvernement fédéral belge ? C’est une pub pour un célèbre soda américain qui m’a mis sur la piste. Son message est simple : tout irait bien si la vie était comme le Mondial, faite de joie, fraternité, oubli de nos soucis, humanité réconciliée… 

En Belgique, les Diables rouges sont symbole... d’unité d’une Belgique unie et qui gagne (attendons toutefois pour voir). Là comme ailleurs, le foot est comme une nouvelle religion. On attend qu’il unisse tous les hommes dans une même ferveur nationale ! Les Français ont bien connu cela en 1998 quand ils sont devenus champions du monde. Pendant un (trop court) instant, on a pu croire que tous les problèmes de banlieue étaient résolus. Il n’y a qu’à voir les résultats des dernières élections européennes pour déchanter !

Chacun à sa place

Ne souhaitons donc pas que le monde soit à l’image du foot puisque le foot est lui-même à l’image du monde. N’attendons pas non plus qu’il sauve notre politique ou notre pays. Les Romains ont cru que les jeux du cirque sauveraient leur pouvoir. Cela les a conduits à la décadence et à la ruine. Laissons le sport à sa juste place. 

Un seul homme est capable d’abattre le mur de séparation entre les hommes pour leur faire prendre conscience de leur fraternité humaine (pas nationale). Cet homme, c’est Jésus-Christ, Dieu fait homme pour devenir notre sauveur et ouvrir l’accès à Dieu. Il a démontré sa volonté et sa capacité pour nous arracher à notre côté sombre et nous emmener vers ce qu’il y a de meilleur en nous. Il n’y a de vrai sauveur qu’en lui. Suivons-le. Ce qui ne doit pas nous empêcher de suivre le Mondial et de nous réjouir des beaux résultats de  la Belgique !

Si la vie ressemblait au foot, il y aurait...

• 5 policiers (arbitres) pour 22 habitants

• des sanctions (carton rouge) qui tombent très rapidement jusqu’à l’exclusion temporaire du lieu de travail pour éviter des agressions physiques 

• des rues remplies de « ces fanatiques, fous-furieux abreuvés de haine et de bières, déifiant les crétins en bleu, insultant les salauds en vert »(1) 

• des patrons (entraîneurs) assis sur des sièges éjectables, échangeant leurs employés (joueurs) à coup de millions venus de dictatures voire de la maffia. Tout le monde s’en moquerait puisque c’est performant et rentable 

• des jeunes gens venus du Sud par milliers pour être exploités dans des académies à rêves leur faisant miroiter un avenir riche et radieux. La plupart seraient ensuite abandonnés sans papiers au bord d’une route occidentale faute d’avoir percé… 

Nous verrions aussi...

• de jeunes miséreux devenus riches et célèbres grâce à leurs talents 

• des hommes capables de fair-play dépassant les enjeux financiers comme ces joueurs qui demandent à l’arbitre d’annuler un pénalty sifflé injustement en leur faveur 

• des gens habités par une réelle éthique et reconnaissants envers ceux qui les ont formés 

• des personnes capables d’humilité et de générosité malgré le pouvoir, la gloire et l’argent.

1. Renaud, extrait des paroles de « Miss Maggie ».

Pour aller plus loin : 1 Timothée 2.5 ; Éphésiens 2.14

Vous aimerez aussi

Nous ne voyons pas toujours qui commence, mais c’est souvent le même qui se...
Comme des buvards, les journaux happent quelque chose de notre quotidien pour...
Homosexualité : le tabou semble avoir changé de côté. Fin 2017, on a pu voir...
Humour et dérision sont utiles. Ils peuvent aussi franchir des limites et...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...