Peut-on être réveillé sans être « woke » ?

Extrait Fait de société

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Manifestation

L’expression woke existe depuis longtemps, mais connaît une ascension fulgurante dans nos médias en ce moment. Le terme est apparu aux États-Unis dans les sphères militantes noires pour dénoncer le racisme et les violences policières.

Woke ou pas woke ?

Dans un contexte de combat en matière de justice sociale par exemple, woke peut définir quelqu’un qui est sensibilisé aux injustices qui peuvent avoir lieu autour de lui.
On utilise souvent cette expression en opposition à « être endormi », autrement dit ne pas être éduqué sur les enjeux socio-économiques et sur les questions raciales. Alors j’espère que nous avons tous envie de rester « WOKE » : c’est-à-dire « éveillés » !

Déjà dans la Bible

Nous devrions tous être sensibilisés aux injustices et penser à tous ceux qui sont en situation de faiblesse dans nos sociétés. C’est ce que fait la Bible depuis des millénaires. Avant même...
Auteurs
Pascal GONZALEZ

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...