10 novembre 1871. Livingstone et Stanley

publié le 10 November 2018 à 00h01 par José LONCKE

Le 10 novembre 1871, après sept mois de recherches, le jeune journaliste américain Henry Stanley retrouve enfin le missionnaire écossais David Livingstone à Oudjidj au bord du lac Tanganyika.

10 novembre 1871. Livingstone et Stanley


Après 236 jours d’une marche harassante, dans un pays sans pistes, il voit venir de jour-là un Noir vêtu d’un burnous blanc, qui lui déclare dans un excellent anglais :
-Je suis Sousi, domestique du docteur Livingstone.

Stanley vit s’avancer vers lui un homme coiffé d’une vieille casquette bleue ornée d’un galon d’or. Stanley ôta calmement son casque :
-Dr. Livingstone, I presume.
-Lui-même, répondit le docteur en enlevant sa casquette tout aussi calmement.

La relation entre les deux hommes conduira Stanley à la conversion et à la décision de devenir missionnaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...