11 mai 1871. Herschel: Uranus et quelques autres

11 mai 1871. Herschel

Au début du 17ème siècle, Abraham Herschel, fut persécuté en Moravie à cause de son très vif attachement « à la foi protestante ». Il vint s'établir comme brasseur à Pirna en Saxe. Les Herschel se fixèrent densuite dans le Hanovre puis émigrèrent volontairement en Angleterre.  Abraham est le bisaïeul du grand astronome William Herschel.

Sir William Herschel (Hanovre 15 novembre 1738 - Slough 25 août 1822)
Organiste et astronome britannique d’origine allemande. Il réalisa, en amateur, de nombreux télescopes et découvrit la planète Uranus (1781) ainsi que deux de ses satellites (1787), puis deux satellites de Saturne (1789). Fondateur de l’astronomie stellaire, il fut le premier à étudier systématiquement les étoiles doubles. Vers 1800, il découvrit les effets thermiques des rayons infrarouges.

« Plus le domaine de la science s’agrandit, plus se multiplient les preuves indiscutables de l’existence d’une sagesse toute-puissante et créatrice ».
Cité par KJG, « Tous pensent que Dieu existe »


Sir John Frederick William Herschel (7 mars 1792 - 11 mai 1871) était, comme son père, Sir William Herschel, un scientifique et un astronome britannique.

Image (11 mai 1871. Herschel: Uranus et quelques autres)
John Herschel est né à Slough. En 1809 il entra à l’université de Cambridge et en 1812 il proposa son premier article de mathématiques à la Royal Society. Il n’eut jamais de poste académique mais consacra sa vie à la recherche privée.
En astronomie, il découvrit des milliers d’étoiles doubles, d’amas stellaires et de nébuleuses. Il inventa également des instruments astronomiques. En même temps que James South, il gagna la médaille d’or de la Royal Astronomical Society en 1826 pour leur catalogue d’étoiles doubles édité en 1824. Entre 1834 et 1838, à partir de l’observatoire du cap de Bonne-Espérance, il cartographia le ciel austral.
C’est à lui que l’on doit l’utilisation du système des jours juliens en astronomie.
Herschel était aussi un chimiste accompli et il s’intéressa beaucoup à la photographie, alors naissante : il donna des conférences sur le sujet et exhibait ses propres photographies. En 1819, il découvrit l’action du thiosulfate de sodium sur les sels d’halogénures d’argent autrement insolubles et son utilité en tant que fixateur des images photographiques, ce qui permit d’améliorer le procédé du cyanotype. En 1839, indépendamment de William Talbot, il inventa un procédé photographique utilisant du papier sensibilisé. C’est également lui qui est à l’origine des termes de photographie, négatif et positif.


« Il n’est pas vrai que la science conduise ceux qui la cultivent à douter de l’immortalité de l’âme et à rejeter la Révélation ».
Cité par par S. Dubois, sur Europe 1

Source : Petit Larousse 2010  ; 2009 Wikipedia;

Daniel Vernet, La Réforme et les sciences, La Cause, p 25, 3&

Chargement en cours ...