13 décembre 1797. Heinrich Heine et l'Oncle Tom

13 décembre 1797. Naissance d’Heinrich Heine (1797- 17 février 1856), poète allemand.

Image (13 décembre 1797. Heinrich Heine et l'Oncle Tom)

Heine, le poète sceptique, se trouvant dans l'île d'Héligoland, n'avait rien à lire et s'ennuyait a mourir :

"Au plus fort de mon ennui, dit-il, je trouvai une Bible et je me mis a la lire en désespoir de cause ; mais bientôt je fus intéressé et grandement édifié. Quel livre que celui-là ! Vaste, infini comme le monde ; enraciné dans les abîmes de la création et s'élevant par delà les profondeurs du ciel. »

Dans ses "Aveux" (Geständnisse, 1853), Heinrich Heine a écrit que "La Case de l'oncle Tom" (d'Harriet Beecher-Stowe, 1852) a été aussi la cause de son retour à Dieu :

"La ranimation de mon sentiment religieux, je le dois à ce Saint Livre (l'Ecriture) qui devint pour moi une oeuvre de salut et un objet de la plus pieuse admiration. Etrange chose! Après que tout le long de ma vie je me sois traîné dans tous les carrousels de la philosophie, adonné à toutes les orgies du cerveau, lutinant tous les systèmes imaginables sans trouver nulle part satisfaction, comme Messaline après une nuit de luxure, voici que je me trouve à présent au même point que l'Oncle Tom, celui dela Bible, et je m'agenouille à côté du noir dévotieux dans une même et pieuse attention".

Pour Heinrich Heine :

« …La case de l’oncle Tom, par son inspiration religieuse, commande la lecture de la Bible et la perception des sentiments et moraux capables de restituer l’affirmation de la dignité humaine. »


N’oublions pas que ce célèbre poète allemand savait de quoi il parlait. Dans son poème Le navire aux esclaves il avait souligné dans le style mordant qui lui était propre, la brutalité et l’inhumanité du trafic d’esclaves dont il avait été témoin :

« J’ai acheté six cents nègres à bas prix
Près du fleuve Sénégal.
Leur chair est ferme, leurs muscles vigoureux,
Pareils à de la fonte de bonne coulée.
J’ai en échange donné de l’eau de vie,
Des perles de verre et des ustensiles en acier.
Là-dessus j’ai fait quatre-vingts pour cent de bénéfice,
Et la moitié de la cargaison est encore en vie. »

Chargement en cours ...