17 mai 1847. Charles C. Luther

publié le 17 May 2017 à 00h01 par José LONCKE

17 mai 1847. Charles C. Luther
Naissance de Charles C. Luther (1847-1924), un baptiste nommé Luther.

Évangéliste et auteur de cantiques, il fut consacré en 1866. Luther poursuivra ses activités d’évangéliste tout au long de sa vie, avec une interruption (1891-93) tpour un ministère de pasteur dans le Connecticut (à  Bridgeport).  Il a écrit  25 cantiques, dont  le célèbre  "Must I Go, and Empty-Handed Be?" (1877).

17 mai 1847. Charles C. Luther

Un jeune homme de 30 ans gisait dans son lit gravement malade. Un mois avant sa mort, il avait accepté Jésus comme son Sauveur. Un jour, à un ami qui l'avait trouvé soucieux et qui lui en avait exprimé sa surprise, le malade répondit : "Non, je n'ai pas peu de mourir, mais, oh ! dois-je vraiment partir les mains vides?". Ce sont ces paroles et ces circonstances qui ont inspiré à à l'auteur les paroles anglaises de ce cantique, dont voici ci-après une traduction.

1 “Must I go, and empty-handed,”
Thus my dear Redeemer meet?
Not one day of service give Him,
Lay no trophy at His feet?


Refrain:
“Must I go, and empty-handed?”
Must I meet my Savior so?
Not one soul with which to greet Him,
Must I empty-handed go?


2 Not at death I shrink or falter,
For my Savior saves me now;
But to meet Him empty-handed,
Thought of that now clouds my brow. [Refrain]


3 Oh, the years in sinning wasted,
Could I but recall them now,
I would give them to my Savior,
To His will I’d gladly bow. [Refrain]


4 Oh, ye saints, arouse, be earnest,
Up and work while yet ’tis day;
Ere the night of death o’ertake thee,
Strive for souls while still you may. [Refrain]

 
Dois-je partir les mains vides,
Pour le séjour éternel,
Et quitter ces lieux arides,
Sans une âme pour le ciel ?

Refrain :
Oui, faut-il que, les mains vides,
Je rencontre mon Sauveur,
Pendant que des cœurs avides,
Cherchent en vain le vrai bonheur ? 

Jésus a sauvé mon âme,
De la mort je n'ai plus peur,
Mais ce que mon cœur réclame,
C'est un don pour mon Sauveur ?
Refrain

Si je pouvais, de la vie,
Recommencer le chemin,
Je n'aurais plus qu'une envie :
Semer partout le bon grain ! 
Refrain

Pour vous aussi l'heure passe,
Oh ! Pendant qu'il en est temps,
Annoncez de Dieu la grâce,
Aux cœurs contrits, repentants.  

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...