19 mai 1744. Charlotte... un gâteau de reine

Image (19 mai 1744. Charlotte... un gâteau de reine)

La Charlotte est d'origine anglaise. Il faut dire : The charlotte. 

On l'a nommée ainsi au tout début du XIX° siècle, en hommage à la reine Charlotte, l'épouse du roi George III. 

La reine Charlotte, née duchesse Sophie Charlotte de Mecklembourg-Strelitz le 19 mai 1744 et morte le 17 novembre 1818, est l'épouse de Georges III (1738–1820). Elle est la grand-mère de la reine Victoria et est l'aïeule de l'actuelle reine du Royaume-Uni, Élisabeth II.

Le nom désignait un entremets préparé dans un moule haut à bords évasés. Le moule était tapissé de  pain de mie beurré, bread and butter, ou de brioche, puis rempli de compote de pommes ou de prunes. C'était en fait une sorte de pudding, que l'on cuisait  longtemps au four. 

Très éloigné de la charlotte parisienne, moule tapissé de biscuits à la cuillère et de crème bavaroise. Celle-ci fut créée par Antonin Carême vers 1800, quand il était dans les cuisines du Prince Régent d'Angleterre, le futur George IV, et qu'il fit la connaissance de l'ancêtre  british de notre charlotte actuelle.

Il modifia la recette anglaise, à partir de la nouvelle forme des biscuits cuillère. il créa l'entremets que nous connaissons : sans cuisson, dans le moule tapissé de biscuits cuillère et rempli d'une crème bavaroise. Il nomma sa création

"charlotte à la parisienne",

pour la distinguer du dessert anglais. Plus tard, lorsqu'il travailla dans les cuisines du tsar Alexandre (celui qui combattit Napoléon), il la rebaptisa "charlotte à la russe".  C'est le nom officiel qu'elle porte aujourd'hui.

Chargement en cours ...