19 mars. Fête de Joseph

publié le 19 March 2021 à 00h01 par José LONCKE

19 mars. Fête de Joseph

Tout ce que nous savons de Joseph, nous l'apprenons des deux premiers chapitres de Matthieu et de Luc. Sinon, il n'est mentionné qu'en passant dans Luc 3:23; Jean 1:45; Jean 6:42 en tant que père supposé de Jésus. (Marc ne le mentionne pas du tout.)

Dans les circonstances où un homme de moindre caractère aurait pu réagir très différemment, Joseph a gracieusement assumé le rôle du père de Jésus. On se souvient bien de lui dans la tradition chrétienne pour l'amour qu'il a montré à l'enfant Jésus, et pour sa tendre affection et son soin pour Marie, pendant les années  qu'il était leur protecteur.

Joseph était un juif pieux, un descendant de David et un charpentier de métier. (Les Évangiles utilisent le mot grec Tekton, qui signifie «constructeur», comme dans «architecte». Il a été suggéré qu'il aurait pu être un maçon ou un métallurgiste, ou un entrepreneur en bâtiment. Justin Martyr au début du deuxième siècle, nous dit avoir vu des charrues et des jougs de bœuf encore en usage qui auraient été fabriqués dans l'atelier de menuiserie de Nazareth.

À cause du silence des Évangiles, on croit généralement que Joseph est mort de mort naturelle après la visite à Jérusalem quand Jésus avait douze ans (Luc 2: 41-51) , mais avant le baptême de Jesus quand il avait trente ans. L'influence de Joseph pendant ces premières années a dû être énorme. Quand Jésus a parlé de Dieu comme étant un Père aimant, il utilisait un mot qu'il avait d'abord appris dans son enfance à appliquer à Joseph. Joseph est un témoignage de la valeur des choses humaines simples de tous les jours, et en particulier de cette chose humaine appelée «paternité».


PRIÈRE : 

Ô Dieu, qui a appelé ton serviteur Joseph à être le gardien fidèle de ton Fils incarné et l'époux de sa vierge mère: donne-nous la grâce de suivre son exemple dans un culte constant de toi et l'obéissance à tes commandements, afin que nos maisons soient sanctifiées par ta présence, et nos enfants nourris dans ta crainte et ton amour, par ton fils Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec toi dans l'unité du Saint-Esprit, un seul Dieu, pour toujours et à jamais.

-----------------------------------------------

En 1781 l’empereur d’Autriche, Joseph II, promulgue, comme dans les autres terres de l’Empire, l’Edit de Tolérance, qui reconnait aux non catholiques la liberté de conscience. Cette politique religieuse sera à l’origine de la « révolution brabançonne ». Prions et luttons pour la défense de la liberté de conscience. Prions pour que la tolérance et le respect réciproque de l’identité de l’autre puisse dépasser la frontière linguistique qui est une réalité dans la plupart des unions d'Églises

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...