1er juillet 1854. Les protestants et Notre-Dame de la Treille de Lille

publié le 1 July 2018 à 00h01 par José LONCKE

1er juillet 1854. Les protestants et Notre-Dame de la Treille de Lille

 

Un concours international fut organisé pour l'édification de Notre-Dame de la Treille à Lille.  

Le programme stipulait "que l’on bâtisse une église de style ogival de la première moitié du 13e siècle". L’ornementation et l’ameublement faisaient aussi partie des attributs du concours afin de réaliser une œuvre totale.

 

Le 1er juillet 1854 la première pierre de la cathédrale fut symboliquement posée...

William Burges (1827-1881) et Henri Clutter de Londres,  remportent le concours (foederis Arca). Ils proposent un édifice grandiose de 110 mètres de long assis sur une crypte de 2500 m2 et se terminant par deux tours surmontées de flèches en façade.

William Burges avait travaillé  précédemment sur la cathédrale Saint-Finbarr de Cork et sur le château de Cardiff par exemple.

 

Le scandale fut d'apprendre que les lauréats étaient protestants (anglicans).

"Surprise pénible", "embarras". "Comment confier à des étrangers qui en plus ne partagent pas notre foi, la construction de ce sanctuaire, la plus  haute manifestation de la piété lilloise, l'hommage offert par la cité à son auguste reine (Marie)".

 

L'ouvrage fut confié à l'architecte Charles Leroy...

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...