2 juin 1953. Elisabeth II et la Bible

2 juin 1953. Élisabeth II et la Bible

Le couronnement d'Élisabeth II a eu lieu le 2 juin 1953.

Ce jour-là, l’archevêque de Cantorbéry demanda: « Ô Dieu ... Accorde à cette servante Élisabeth, notre reine, l'esprit de sagesse et de gouvernement, qui te soit consacré de tout son cœur, elle peut si sagement gouverner, qu'en son temps ton Église peut être en sécurité, et la dévotion chrétienne peut continuer en paix », avant de lire divers extraits de la Première lettre de Pierre, des Psaumes et de l’Évangile de Matthieu.

L'occasion de rappeler que les allocutions publiques de la reine contiennent des références explicites à l’Évangile et à la foi, montrant l'importance de sa foi dans sa vie



 « Je vous ai été - et reste - reconnaissante pour vos prières, et reconnaissante envers Dieu pour son amour constant. En effet, j'ai vu sa fidélité. » (Préface du livre La reine servante, publié pour son quatre-vingt-dixième anniversaire)

« Il est vrai que le monde a eu à affronter des moments sombres cette année, mais l'évangile de Jean contient un verset porteur d'une grande espérance : "la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée". Bien qu'il ait été déplacé et persécuté tout au long de sa courte vie, le message inchangé du Christ n'était pas un message de revanche ou de violence, mais simplement que nous devons nous aimer les uns les autres. » (Message de Noël 2015)

« Pour moi, la vie de Jésus Christ, le prince de la Paix, dont nous célébrons la naissance aujourd'hui, est une inspiration et une ancre dans ma foi. Modèle de réconciliation et d'amour, il a étendu ses mains en signe d'amour, d'acceptation et de guérison. L'exemple du Christ m'a appris à respect et estimer toute personne, qu'elle soit croyante ou non. » (Message de Noël 2014)

« Pour nous, les chrétiens, comme pour les autres gens qui ont la foi, la réflexion, la méditation et la prière nous aident à nous renouveler dans l’amour de Dieu, alors que nous nous efforçons chaque jour d’être de meilleures personnes…. Le message de Noël nous montre que cet amour est pour tous. Personne n’est au-delà de son atteinte. Les humbles bergers furent les premiers à entendre et méditer la merveilleuse nouvelle de la naissance du Christ, le premier Noël, dont nous célébrons la joie aujourd’hui. » (Message de Noël 2013)



« C'est le moment de l'année où nous nous rappelons que Dieu a envoyé son fils unique "pour servir, non pour être servi". Il a restauré l'amour et le service au centre de nos vies en la personne de Jésus-Christ. C'est ma prière en ce jour de Noël que son exemple et son enseignement continuent à rassembler les gens pour qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes au service des autres… Je suis toujours frappée de la façon avec laquelle le vivre ensemble est au centre de l’histoire de Noël. Une jeune mère, un père dévoué et leur bébé ont été rejoints par de pauvres bergers et des visiteurs lointains. Ils sont venus avec leurs cadeaux pour adorer le Christ enfant. Depuis ce jour, des gens en ont été inspirés pour s’engager au bénéfice des autres. C’est le temps de l’année où nous nous souvenons que Dieu a envoyé son Fils unique pour servir et ne pas être servi. Il a remis l’amour et le service au centre de nos vies dans la personne de Jésus Christ. Je prie pour que son exemple et son enseignement continuent à rapprocher les gens pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. » (Message de Noël 2012)



« Bien que nous soyons capables de grands actes de tendresse, l'histoire nous apprend que nous devons parfois nous sauver de nous-mêmes -, de notre imprudence ou de notre avidité. Dieu a envoyé dans le monde une personne unique - ni un philosophe ni un général, bien que ceux-ci soient importants, mais un Sauveur, avec le pouvoir de pardonner. Le pardon est au cœur de la foi chrétienne. Il peut guérir des familles brisées et réconcilier des communautés divisées. C’est dans le pardon que nous ressentons la puissance de l’amour de Dieu. » (Message de Noël 2011)

En 2010, elle a évoqué son prédécesseur sur le trône, James VI, à l’occasion des 400 ans de la publications de la « King James Bible », véritable monument culturel de la civilisation anglaise. La reine rappelait le rôle du roi dans la tentative de pacification du royaume et exaltait 

« le glorieux langage de la Bible ».

« Une des choses qui n'ont pas tant changé que ça pour moi est la célébration de Noël. Elle reste un temps où j'essaie de mettre de côté les angoisses du moment et de me rappeler que le Christ est né pour apporter la paix et la tolérance à un monde troublé. » (Message de Noël 2006)



« Pour moi, en tant que chrétienne, l'un de plus importants de ces enseignements est contenu dans la parabole du Bon Samaritain, quand Jésus pose la question "Qui est mon prochain ?" C'est une histoire intemporelle d'une victime d'agression qui a été ignorée par ses compatriotes mais aidé par un étranger - et en plus par un étranger méprisé. L'implication qu'en tire Jésus est évidente. Tout le monde est notre prochain, peu importe sa race, sa foi ou sa couleur; La nécessité de s'occuper de son semblable est bien plus importante que toute différence culturelle ou religieuse. » (Message de Noël 2004)


« Pour beaucoup d'entre nous, nos croyances ont une importante fondamentale. Pour moi, les enseignements du Christ et ma propre responsabilité devant Dieu offrent un cadre dans lequel j'essaie de mener ma vie. Comme beaucoup d'entre vous, j'ai retiré beaucoup de confort des paroles et de l'exemple du Christ dans les moments difficiles. »
(Message de Noël 2000)

« Je sais simplement combien je compte sur ma foi personnelle pour me guider dans les bons et les mauvais moments. Chaque jour est un nouveau commencement. Je sais que le seul moyen de vivre ma vie est de faire ce qui est juste, de me positionner sur le long terme, de donner de mon mieux dans tout ce que le jour apporte, et de mettre ma confiance en Dieu. Comme ceux d'entre vous qui tirent leur inspiration de leur foi personnelle, je tire de la force du message d'espoir du Christ dans l'évangile chrétien. (Message de Noël 2002)

Chargement en cours ...