21 septembre. Fête de Matthieu.

publié le 21 September 2021 à 00h01 par José LONCKE
Fête de Matthieu

Un jour, Jésus marchait et a vu un collecteur d'impôts nommé Matthieu assis à un poste de collecte d'impôts, et lui a dit : « Suis-moi ». Et Matthieu se leva et le suivit, et devint l'un de ses douze apôtres. (Voir Matthieu 9. 9-13 ).

Les collecteurs d'impôts à cette époque étaient des parias sociaux. Les Juifs pieux les évitaient parce qu'ils étaient généralement malhonnêtes (le travail n'était pas rémunéré, et on s'attendait à ce qu'ils fassent leurs profits en trompant les personnes auprès desquelles ils percevaient des impôts). Les juifs patriotes et nationalistes les haïssaient parce qu'ils étaient des agents du gouvernement romain, les conquérants, et les haïssaient d'une double haine si (comme Matthieu) ils étaient juifs, parce qu'ils étaient passés à l'ennemi, avaient trahi leur propre peuple pour de l'argent.

Jésus voit le fond des cœurs et veut le transformer et  le rétablir, dans ce qui sera l’Eglise, où Matthieu retrouvera sa fonction de Lévite pleinement accomplie.

Lévi-Matthieu est touché au plus profond de son être par l’Amour de Jésus. Et il le suit, et organise un repas pour lui. Pharisiens et scribes murmurent, ce qui permet à Jésus de dire publiquement qu’il est venu appeler les pécheurs pour qu’ils se convertissent, plutôt que les justes.

Ainsi, tout au long des évangiles, nous trouvons des collecteurs d'impôts (publicains) mentionnés comme un type standard de parias pécheurs et méprisés. Matthieu a amené beaucoup de ses anciens associés à la rencontre de Jésus, et les exclus de la société en général se sont vus montrer que l'amour de Jésus s'étendait même à eux.

Jésus comptait parmi ses disciples des personnes d'horizons très différents. Ils comprenaient non seulement Matthieu, un ancien agent du gouvernement romain, mais Simon le Zélote. Josèphe nous dit que les Zélotes étaient des nationalistes fanatiques, déterminés à chasser les Romains par des tactiques de guérilla, des embuscades, des assassinats, des méthodes terroristes ou tout ce qui a fonctionné. Leur devise était : "Pas de roi mais le Messie, pas d'impôt que le Temple, pas d'ami mais le Zélote."

On ne sait pas si Simon était, ou avait été, un membre du groupe que Josèphe décrit, mais il semble clair qu'il se serait considéré comme à l'opposé du spectre politique de Matthieu.

Le nom "Matthieu" signifie "don du Seigneur". Marc et Luc, dans l'histoire de sa vocation, le nomment "Lévi". C'était peut-être son nom d'origine, et il a reçu un nouveau nom de Jésus lorsqu'il est devenu disciple.

Il a également été suggéré qu'il était simplement un membre de la tribu de Lévi.

Il a également été suggéré que Mattaï signifie "le Précis", peut-être un surnom qui lui fut donné par les apôtres car il était capable de rédiger rigoureusement des aide-mémoires). 

En tout cas, Matthieu  entre dans un nouveau combat, celui d’accepter une vie dépourvue de projets humains mais entrant pleinement dans ceux que Dieu a pour lui. 

Son expérience auprès des gens de mauvaise vie et une certaine connaissance des Romains font favoriser son  ministère, comme en témoignent plusieurs passages. L’accomplissement des Ecritures (Torah et prophéties) y constitue évidemment un axe central. Dans la généalogie de Jésus qu’il donne, Matthieu mentionne deux étrangères, Rahab et Ruth, a priori en marge du peuple hébreu comme lui l’était.

De la vie de Matthieu après la Pentecôte, les Écritures ne nous disent rien.  Certains récits rapportent qu'il a été martyrisé.

L'apôtre Matthieu est aussi l'évangéliste Matthieu. L'appellation « selon Matthieu » est très ancienne.

En faveur de sa paternité, on peut noter que

(1) tandis que Marc et Luc donnent la quatrième paire d'apôtres comme « Matthieu et Thomas », l'Évangile de Matthieu les donne comme « Thomas et Matthieu » ;

(2) tandis que Luc 5. 29 déclare explicitement, et que Marc 2. 15 suggère, que Matthieu a donné un banquet pour Jésus, Matthieu 9. 10 en décrivant le même banquet n'indique pas qui était l'hôte. Ces deux variations seraient des touches de modestie de l'auteur.

Il existe une opinion respectable selon laquelle Matthieu est le premier évangile.

Papias de Hiérapolis, écrivant à la fin du premier ou au début du deuxième siècle, dit que Matthieu a compilé les paroles (Logia) de Jésus en hébreu.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Matthieu, 

Pour toi l’argent est roi et tu es haï par tous ! Tu es a l’affût des signes extérieurs de richesses non déclarés : on se tait lorsque tu apparais ! Peu t’importe tu es riche ! C’est tout ce qui compte !

Tu n’espérais pas le rencontrer. C’est lui qui est venu, et t'as dit : « Suis-moi »

La conviction profonde de ton péché va rendre plus facile ta décision de tout quitter, de tout donner au Christ.

Tu es peu tenté par l’orgueil : Il t’a utilisé pour écrire le premier évangile : mais Toi qui étais auparavant centré sur toi-même et sur l'argent, tu vas écrire tout un évangile sans mentionner ton nom !

Tu as un cœur pour les autres : tu invites les amis que tu as  dans les affaires. Le Seigneur va utiliser ta personnalité : ton évangile de Mathieu est  très ordonné…
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans son épître aux Éphésiens, Paul décrit l'amour du Christ en quatre dimensions : « Afin qu'étant enraciné dans la l'amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quel est LA LARGEUR, LA LONGUEUR, LA PROFONDEUR ET LA HAUTEUR, et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance » (Éphésiens 3:17-19). Ces dimensions révèlent à la fois comment Jésus s'est manifesté aux hommes et dans quel cadre nous devons marcher avec Dieu.

On peut reconnaître chez les quatre évangélistes, quatre dimensions du projet salvateur de Dieu : ses longueur, profondeur, largeur et hauteur.

 

Mathieu en révèle la longueur, car il dépeint le Christ des Ecritures, en relation avec de longs siècles d’attente.

 

«Bien avant de poser les fondations du monde, Dieu nous avait choisis pour que nous soyons saints et sans reproche devant lui » (Éphésiens 1. 4) : la longueur de l’amour de Dieu se manifeste dans le temps.

Déjà Dieu avait affirmé envers Israël : « Je t’aime d’un amour éternel, c’est pourquoi je te conserve ma bonté » (Jérémie 31. 3). « Avec un amour éternel, j’aurai compassion de toi, dit ton Rédempteur, l’Éternel » (Esaie 54. 8).

Dans la Bible, Dieu est amour. Il nous aime depuis toujours ; malgré la présence du péché, il a tout préparé pour nous combler de ses bienfaits. Cela est réconfortant pour un enfant de savoir que ses parents l’aimaient même avant qu’il arrive dans la famille ; il sait que cet amour n’est pas lié à son bon comportement mais qu’il est un amour inconditionnel.

Dieu nous aime avec constance: son amour ne varie pas selon ce que nous sommes. Ou en fonction de ses caprices. Il nous aimera dans le temps, demain comme aujourd’hui. Certitude ! Nous ne sommes pas à la merci de quelqu’un qui a des sentiments fluctuants. Dieu est fidèle à son alliance. « Dieu n’est pas un homme pour mentir... » Le malheur vient de ce que nous faisons un Dieu à notre image, donc changeant. Non, Dieu ne change pas.

Matthieu révèle la longueur de l’amour de Dieu. Car il dépeint le Christ des Écritures en relation avec de longs siècles d'attente…. Et jusqu’au bout...

Qu’est-ce que cela devrait entraîner dans notre comportement ? Il nous faut parler de persévérance, de volonté. Il nous faut gardé à l’esprit l’engagement que nous avons pris d’aimer, sans nous relâcher. Mais quand j’ai compris comment Dieu m’a aimé et continue à m’aimer, malgré tout… cela m’aide à le vivre à vivre à mon tour la fidélité.

Il est presque de bon ton aujourd’hui de zapper d’une chose à une autre, d’être une girouette, d’aimer, de ne plus aimer (et donc de ne pas se marier officiellement, par exemple) ou d’oublier d’aimer en étant indifférent .

Un rappel : si nous sommes chrétiens, le fait d’aimer chacun, déjà dans l’Église où nous sommes, n’est pas quelque chose de facultatif. Voilà une chose difficile à admettre et… à vivre.

Les problèmes de relations dans une Église viennent de cet oubli de la longueur de l’amour que nous devons manifester. Nous avons besoin que les autres continuent à nous aimer malgré nos imperfections. Eux aussi ont besoin que nous les aimions malgré leurs défauts, et cela dans la persévérance.

-Les problèmes de culpabilité pour le chrétien viennent de l’oubli de la longueur de l’amour de Dieu : il m’aime d’un amour inconditionnel. Nous avons besoin d’accepter que Dieu nous aime de cette manière…

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques clés de lecture pour lire l’Évangile de Matthieu : 

1. Jésus, le Fils de Dieu, le Seigneur, est « Emmanuel », dès les premières pages, « ce qui veut dire Dieu avec nous » (Mt 1. 23). Cette annonce va trouver un écho tout à la fin, lorsque Jésus dira: « je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28.20). Et au fil du récit, on se demandera comment cette présence de Jésus au milieu de ses disciples se manifeste. Par exemple en Mt 18.20 : « là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » ; ou lorsque Jésus marche sur l’eau dans la tempête : « c’est moi, dit-il, n’ayez pas peur » (Mt 14.27) ; c’est sa présence qui rassure.

Beaucoup de ce qui est demandé des disciples dans l’Évangile de Matthieu ne peut être compris que sur la base de la présence de Jésus avec eux.

2. Jésus est, chez Matthieu, le maître, celui qu’on écoute parce qu’il a des paroles importantes à prononcer. Chez Matthieu, l’enseignement de Jésus est bien organisé, thématisé, présenté d’une manière directement utile pour la formation des lecteurs. Jésus s’adresse à ses disciples, et il parle longuement ! Le Sermon sur la montagne fait quand même trois longs chapitres… Jésus est certes bien davantage qu’un enseignant, mais il consacre beaucoup de temps à l’enseignement. Matthieu présente Jésus comme quelqu’un qui consacre une part importante de son temps à l’instruction de ses disciples (son instruction concerne aussi parfois les foules), et dont la parole, donnée avec autorité et efficacité, mérite qu’on s’y arrête, c’est-à-dire qu’on prenne le temps de l’écouter, de la comprendre et de l’intégrer.

C’est pour cela qu’on a souvent utilisé Matthieu, dans l’histoire et jusqu’aujourd’hui, comme un manuel de formation pour les chrétiens.

3. La mission fait partie de la vocation des disciples. Ce n’est pas pour rien que la fin de l’évangile a eu un rôle si important dans le développement des missions modernes: « allez, faites de toutes les nations des disciples » (Mt 28. 19). Matthieu a une conviction missionnaire forte.

Les disciples sont eux aussi appelés à entrer dans la mission du Maître – et nous après eux – et à faire savoir que Jésus est « celui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1.21).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mathieu célèbres : 


-Matthew Parker (1504-1575)
 est un prélat anglais. Il est archevêque de Canturbury (1559-1575). Il est l'un des auteurs principaux des Trente-neuf articles, qui forment la doctrine très protestante de l'Eglise anglicane jusqu'aujourd'hui. 

Matthew Parker est à l'origine d'une nouvelle traduction de la Bible en anglais, succédant à la Great Bible de 1539 et la Geneva Bible de 1560. La Bible des Evêques paraît en 1568, avec une seconde édition en 1572. Elle ne remplace pas la Geneva Bible, qui reste la version la plus lue dans les foyers protestants.

-Matthew Henry (1662-1714) est un commentateur de la Bible et un pasteur. L'ouvrage le plus connu de Matthew est son Exposition of the Old and New Testaments. L'édition originale, éditée en 1706, présente une explication approfondie, verset par verset, de la totalité de la Genèse aux Actes des Apôtres. Après la mort de l'auteur, le travail, en partie basé sur des notes de Matthew, a été achevé par treize autres pasteur et édité en 1811.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Œuvre d'art célèbre : La Passion selon Saint-Mathieu de Jean-Sébastien Bach : 
21 septembre. Fête de Matthieu.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Prière
O Dieu notre Père, à l’appel de ton Fils bien aimé, Matthieu le collecteur d’impôts a tout laissé pour te suivre en tant que disciple, apôtre et évangéliste. Donne-nous de suivre le même Seigneur Jésus-Christ, dans le monde d’aujourd’hui.

Nous ne pouvons pas négliger ce monde. Ce monde est notre monde : nous y vivons, et nous y vivrons demain. L’argent et les choses matérielles sont nécessaires à l’entretien de cette vie. Mais  en même temps, aide-nous à donner à toute chose sa juste mesure et sa  juste place.

Que les choses de ce temps  ne nous accaparent pas au point d’oublier celles de l’éternité.
Que nous mettions toujours l’honnêteté et l’honneur au-dessus du profit matériel à court-terme.

Garde nous d’une vie trop centrée sur ses intérêts propres qui nous ferait oublier l’appel de ceux qui sont dans le besoin.
Délivre-nous de toute convoitise, et de la soif de posséder ce qui ne nous appartient pas. Accorde-nous la grâce de faire au mieux avec ce que nous avons, et de savoir trouver la satisfaction dans ce qui nous est imparti.

Donne-nous une ambition juste et vraie, celle de trouver ce qui nous élève dans le service des autres, celle d’apporter à la vie plus que ce que nous en prenons.
Délivre-nous ainsi de l’égoïsme, et donne-nous de vivre dans l’esprit de celui qui, de riche qu’il était s’est fait pauvre par amour pour nous, et qui par cet amour s’est donné lui-même pour nous.

Voilà ce que nous te demandons par amour pour toi.
Amen

(Librement adapté de, Prayers for the Christan Year, William Barclay. Paperback, 1964)

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...