22 octobre 1884. Un pasteur pour l’émancipation des Malgaches

publié le 22 October 2018 à 00h01 par José LONCKE

22 octobre 1884 un pasteur prend fait et cause pour l’émancipation des Malgaches
Le 22 octobre 1884 Ruben Saillens est présent aux côtés d’Alfred Boegner à la rencontre, de l’Hôtel du Louvre de Paris, présidée par  Frédéric Passy (dont les deux fils, Paul et Jean, vont devenir, plus tard, baptistes).

On présente le Livre rouge publié par le ministère des Affaires étrangères Hovas (la principale ethnie de l’île) qui conteste le bien fondé des prétentions coloniales françaises. Choqué par ce qu’il a entendu, Ruben Saillens fait des recherches puis publie un ouvrage où il prend fait et cause pour l’émancipation des Malgaches : « Nos droits sur Madagascar et nos griefs contre les Hovas examinés impartialement », Paris, P. Monnerat, 1885.

22 octobre 1884. Un pasteur pour l’émancipation des Malgaches
La notion de justice s’y révèle un thème récurrent. Son ouvrage publié en France fut aussitôt diffusé à Madagascar. Il allait à contre-courant d'une large majorité de l'opinion. Il n’hésite pas à plaider pour l’indépendance malgache, s’attirant les foudres du député François de Mahy, chef du lobby colonial.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...