27 mars 1809. Le baron Haussmann

publié le 27 March 2021 à 00h01 par José LONCKE

27 mars 1809.  Haussmann

27 mars 1809, naissance du baron Georges Eugène Haussmann (1809-1891). Préfet de la Seine, il contribua à la transformation de Paris qui lui doit encore en grande partie sa physionomie actuelle. Mais il ne voulut pas détruire l‘église Saint-Germain-l'Auxerrois!

Boulevard Haussmann
La statue du baron Haussmann a été installée sur son boulevard à l’angle de la rue Laborde. C’est au protestant Haussmann que l’on doit, la place de l’Etoile avec ses 12 avenues, et celle de la Nation, la plupart des grands boulevards, les bois de Boulogne et de Vincennes, les parcs des Buttes Chaumont et de Montsouris, les Halles, les squares, les mairies, les dégagements mettant en valeur Notre Dame, l’opéra ou les gares. Parmi les architectes, on peut citer Hittorff et Baltard également  protestants.

Saint-Germain-l'Auxerrois
Durant le Second Empire, au moment de l'Empire libéral, des protestants sont arrivés : Achille Fould, ministre des Finances, le maréchal Randon, ministre de la Guerre et Haussmann, préfet de la Seine. Ils sont solidement en place. Ce ne sont pas des individus isolés ayant brillamment réussi. Le protestantisme ne les a pas empêchés d'obtenir certaines fonctions.

Fould, ministre d'Etat, qui a dans ses attributions les Beaux-Arts, convoque Haussmann peu après sa nomination et lui confie qu'il penche pour la démolition de l'église de Saint-Germain-l'Auxerrois. Le préfet partage l'avis de Fould sur son peu de valeur artistique, exception faite du porche qui lui paraîtrait digne d'être conservé, mais il répugne à sa destruction pour d'autres raisons: ce sont les cloches de Saint-Germain-l'Auxerrois qui ont sonné le signal du massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572 :

 -«Je n'ai pas plus que vous, dit-il à Fould, le culte des vieilles pierres lorsqu'elles ne sont pas animées d'un souffle artistique ; mais Saint-Germain-l'Auxerrois rappelle une date que j'exècre comme protestant, et que par cela même je ne me sens pas libre d'effacer du sol parisien comme préfet.
- Mais moi aussi je suis protestant! interrompit le ministre.
- Ah?» Haussmann ignorait que Fould s'était converti au protestantisme. Faisant bonne contenance, il poursuit : «C'est bien pis alors! Nous voilà deux protestants, et nous comploterions ensemble la démolition de Saint-Germain-l'Auxerrois? Mais personne au monde ne voudrait y voir autre chose qu'une revanche de la Saint-Barthélemy!» Fould admet que Haussmann a raison. [...]

12 rue Boissy-d’Anglas
Hôtel détruit en 1911 (datant de 1760) où habita le baron Haussmann dans les dernières années de sa vie.

16 rue Chauchat :Temple de la Rédemption
Le crucifix en ébène et ivoire qui figure sur la table de communion fut offert par le baron Haussmann dont les obsèques furent célébrées ici en 1891.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...