L’influence démoniaque chez les chrétiens

Extrait
Note : 45
( 7 votes )
L’influence démoniaque chez les chrétiens

Déterminer les causes d’un problème serait facile si nous étions tous pareils, avec les mêmes expériences et pratiques. Mais nous sommes tous différents. Chacun est influencé par son propre parcours et son histoire familiale.

Dans son livre, L’occultisme à la lumière du Christ, Maurice Ray montre l’existence de trois formes de connaissance : biblique, scientifique et spirituelle(1).  Selon lui une seule forme ne peut pas permettre à l’homme de tout comprendre de l’occultisme. Il en faut au moins deux à la fois, sinon trois. La connaissance spirituelle ne remplace pas celle de la Bible, elle est complémentaire. Certes, c’est toujours la Bible qui fait autorité. Une connaissance spirituelle nous sera néanmoins utile dans la compréhension des problèmes spirituels dont les chrétiens peuvent souffrir et des causes possibles qui y sont liées.
Dans le domaine des problèmes spirituels, il y a une règle à garder à l’esprit en tout temps : ce qui arrive à l’un n’arrivera pas forcément à l’autre. Suite à l’exposition à des pratiques occultes ou des expériences spirituelles non chrétiennes, une personne peut souffrir de graves problèmes spirituels, tandis qu’une autre n’aura presque rien. Il ne faut donc jamais faire d’un cas une généralité.

Les problèmes spirituels vécus par la grande majorité des chrétiens se situent principalement dans cinq domaines :

  • Les pensées : des voix ou des pensées culpabilisantes, des accusations, des mensonges que la personne entend dans son esprit
  • Le comportement : des péchés qui dominent le croyant, l’incapacité de prier ou de lire la Bible
  • Les croyances : ce qu’un chrétien croit à son propre sujet, ce qu’il croit au sujet de Dieu et de sa relation avec lui (l’obéissance « exigée », les « attentes » de Dieu…) ; ce qu’il croit au sujet du pardon, etc.
  • Les relations : une absence de confession et de renoncement à des péchés précis qui aura une influence sur la relation avec Dieu ou autrui, l’absence ou le refus de pardonner ou de demander pardon.


La liste suivante des causes potentielles aux problèmes spirituels n’est pas exhaustive :

  • Malédictions, bénédictions ou sorts faits par des guérisseurs ou des praticiens de magie noire
  • Consultation auprès de personnes exerçant un pouvoir occulte : guérisseur, magnétiseur, radiesthésiste, sourcier, voyant…
  • Présence de pouvoir occulte chez la personne ou chez un autre membre de la famille (un « don générationnel » transmis de génération en génération par le sang)
  • Communication avec des êtres lumineux ou spirituels ou dons reçus de leur part
  • Pactes et alliances faits avec le sang, au nom de Satan, directement avec lui
  • Diverses pratiques occultes ou ésotériques
  • Objets qui ont été utilisés dans l’adoration des idoles, comme source de puissance ou liés à l’occulte
  • Consécration à des faux dieux, ou à la Vierge Marie
  • Péchés non confessés, « non abandonnés »
  • Manque de pardon ou refus de demander pardon
  • La « nourriture » de notre esprit : amertume, colère, convoitise…
  • Immoralité sexuelle
  • Abus sexuels ou physiques
  • Imposition des mains par une personne ayant un pouvoir démoniaque.



Avant d’aller plus loin, je veux insister sur deux points importants qui peuvent nous aider à éviter beaucoup de dégâts. Premièrement, il peut arriver à un chrétien d’avoir un problème d’ordre émotionnel ou de santé sans qu’un démon soit forcément présent. Deuxièmement, certains problèmes médicaux peuvent ressembler à un problème spirituel. Environ un an après un accident, une chrétienne a commencé à avoir des crises mystiques. En voyant ce qui lui arrivait pendant ses crises, les chrétiens de sa famille ont pensé qu’elle était « possédée ». Lorsqu’elle nous a demandé de l’aide, ma femme a eu le bon réflexe de lui demander de lire les notices des médicaments qu’elle prenait. On y a découvert que la « crise mystique » figurait parmi les effets secondaires liés à ses médicaments ! Avec l’accord de son médecin, elle a arrêté de les prendre et les crises ont tout de suite disparu. Je profite de cet exemple pour signaler que nous ne devons jamais dire à une personne d’arrêter un traitement médical mais que seul son médecin traitant peut légalement le faire.

Quatre niveaux d’oppression spirituelle


Afin de comprendre ce qu’est l’oppression spirituelle et comment Satan nous attaque, je parlerai de quatre niveaux d’attaques ou d’oppression. Plus le niveau monte et le degré d’attaque augmente d’un cran supplémentaire et plus les problèmes deviennent sévères. Au sein de chaque niveau il peut exister des degrés d’attaques ou de difficultés. Ces quatre niveaux sont donc des cadres assez larges qui nous aident à voir plus clair. Les noms donnés aux quatre niveaux révèlent l’œuvre de l’ennemi à l’égard des hommes : tentation, blocages spirituels, présence et possession.

Il existe d’autres termes. Par exemple, Neil Anderson parle de domination au lieu d’oppression(2). Mais je trouve que ces quatre dénominations correspondent bien à l’enseignement biblique et à la réalité du terrain. Il est extrêmement important de comprendre, dès le début, que les trois premiers niveaux peuvent survenir chez n’importe quelle personne, qu’elle soit croyante ou pas. Par contre, le quatrième niveau, la possession, ne concerne que les non-croyants.

Tentation


Les plaisirs du monde ou de la chair, ce que nous voyons avec les yeux ou que nous convoitons dans le cœur, ce que nous pensons ou croyons, sont tous des domaines où la tentation peut agir contre nous. Le champ est tellement grand, trop grand même pour tout dire. Je me limiterai donc à ce qui se passe lorsque nous sommes tentés dans nos pensées ou lorsque nous entendons des voix dans notre tête.

Il nous arrive tous d’être tentés, dans notre esprit, par des voix ou des idées. Bien sûr nous avons tous une conscience qui nous parle et nous avons des désirs et des envies. Nous n’ignorons pas que, dans certaines maladies psychiatriques, le malade entend des voix. Mais ici, nous parlons de ce qui vient d’une source spirituelle. Il arrive à des chrétiens d’entendre des voix qui les tentent « vas-y, fais-le ; tu sais que tu en as envie ! » ou qui les encouragent à pécher. Des images peuvent être semées dans notre tête afin de......

1. Maurice Ray, L’occultisme et la lumière du Christ, Édition LLB, Lausanne, 1959, p. 18.

2. Neil Anderson, Le Libérateur, Éditions Clé, Lyon, 2002, p. 138.

Vous aimerez aussi

Ce numéro des Cahiers aborde une grande variété de thèmes qui, tous,...
Il y a aujourd’hui de nombreuses manières de concevoir ce que la relation...
Quand un pasteur arrive dans une Église, la communauté nourrit toutes sortes...
Lucie Bardiau-Huys a soutenu cette thèse en décembre 2012, à la Faculté...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...