Les chemins d’une spiritualité émotionnellement saine - La maturité spirituelle est inséparable de la maturité émotionnelle

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Peter Scazzero

Charols, Éditions Excelsis, 2018, 301 p., 20 €

Les chemins d’une spiritualité émotionnellement saine - La maturité spirituelle est inséparable de la maturité émotionnelle

Joie, tristesse, angoisse, sérénité, colère, paix… La palette émotionnelle qu’un être humain peut expérimenter durant son existence est d’une richesse infinie. Chacune de ces émotions nous appelle, nous fait réagir d’une certaine manière et, parfois, nous trouble profondément. Comment articuler l’ensemble des ressentis qui nous traversent avec notre foi chrétienne ? Notre passé émotionnel conditionne-t-il notre présent ? Doit-on s’engager à maîtriser tous nos sentiments ; ou au contraire les laisser « vivre » en nous ? Quelle est la bonne équation foi-intelligence-émotion ?

Toutes ces questions ont taraudé pendant de longues années Peter Scazzero, fondateur de l’Église New Life Fellowship à New-York, et aujourd’hui enseignant au sein de l’organisation Emotionally Healthy Discipleship qu’il a créée avec sa femme. Alors qu’il accueillait chaque semaine « mille cinq cents adultes de soixante-treize nations différentes(1) », il a été confronté de nombreuses fois à une spiritualité qui niait l’importance des émotions, les enfouissant au plus profond de l’être. Il lui semblait que ce déni engendrait un grave déséquilibre dans la foi des personnes. Toutes ces rencontres ont fait prendre conscience à Peter Scazzero de la nécessité d’une réflexion sérieuse sur le besoin pour chacun de développer une spiritualité émotionnellement saine. Mais le premier bénéficiaire de ce chemin qu’il entreprit, ce fut lui-même.

Le livre commence par nous rappeler les deux caricatures émotionnelles que l’on peut trouver dans nos milieux évangéliques, et plus largement dans nos sociétés : soit nous refoulons les sentiments qui nous dérangent, car ils sont, à nos yeux, honteux ; soit nous les laissons nous dominer totalement. Combien de chrétiens font taire leur colère, leur mélancolie ou encore leur joie sous couvert d’une maîtrise parfaite de leur personne ? ou, au contraire, se laissent submerger et déborder par toutes ces sensations sans savoir qu’en faire ? Ces deux extrêmes trouvent leur source dans une même immaturité.

Tout d’abord, c’est oublier que le Dieu que nous servons exprime des émotions dans sa Parole. Il se réjouit de sa création dans le livre de la Genèse ; il est indigné dans les livres des prophètes ou dans les évangiles ; le Fils se laisse transporter de joie par le Saint-Esprit. Si nous avons été créés à l’image de Dieu, alors nos émotions sont « une part essentielle de notre humanité et de notre personnalité unique en tant qu’hommes ou femmes(2) ».

Ensuite, l’auteur nous invite à nous interroger sur notre santé émotionnelle en lien avec la structure familiale dans laquelle nous avons grandi. Il démontre que les schémas dysfonctionnels pratiqués dans notre famille impactent significativement la gestion de nos émotions.

Une grande partie de l’ouvrage se penche sur les attentes et les injonctions inconscientes que nous recevons de notre héritage familial et culturel. Afin de pouvoir construire, sur une base nouvelle, notre identité en Christ, Peter Scazzero souligne l’exigence de nommer les blessures et les représentations faussées qui y ont trait. Nous sommes ainsi conviés à un réel travail d’introspection pour discerner les domaines qui doivent connaître une libération en Jésus-Christ.

Aussi, une juste appréciation des textes bibliques, une rétrospective, parfois douloureuse, de notre vécu et la mise en place de plusieurs démarches spirituelles seront les seules possibilités pour éprouver une vie renouvelée, libérée, émotionnellement et spirituellement saine.

Par plusieurs témoignages personnels et références aux expériences des Pères de l’Église et des Pères du désert, l’auteur nous invite à découvrir la richesse de l’amour divin et les vertus d’une relation cultivée quotidiennement avec notre Seigneur.

« La traversée du mur », étudiée au chapitre 4, nous place face au dilemme de la souffrance du croyant par l’utilisation de l’image de la vie chrétienne vue comme un voyage où des obstacles peuvent se dresser (les fameux « murs », même si dans la pensée de l’auteur, il existe un mur propre à chacun qui dépasse en difficulté tous les autres). La perspective de ces défis est présentée ici comme l’occasion de connaître davantage Dieu et de se garder de tomber dans le piège de la vénération de nos ressentis. Pouvoir lâcher prise, abandonner notre désir de tout contrôler, et reconnaître la présence de notre Sauveur, même dans les « nuits ténébreuses » de nos vies, se révèlent indispensable à une foi forte et affermie.

Toutes ces étapes nous permettront une plus grande capacité de nous attendre à Dieu. Nous apprendrons à prendre la distance nécessaire avec tout ce qui nous accapare au quotidien, et à ouvrir des temps réguliers dans la présence du Père.

C’est là le point abordé dans le dernier tiers du livre. Un rappel des notions de rendez-vous quotidiens et du sabbat dans l’histoire biblique et dans l’histoire de l’Église est présenté. Au travers de ces pages, exhortation est faite à chacun d’entre nous de mettre en place des temps quotidiens de prières, de silence, de méditations et de repos, et de pratiquer un réel sabbat hebdomadaire. Pour résumer cet ensemble, il nous est proposé d’établir « une règle de vie », à la manière de celles qui ont dicté, et dictent encore, la vie de nombreuses communautés chrétiennes.

La pertinence des propos et la profondeur des réflexions de Peter Scazzero rendent la lecture de son ouvrage indispensable pour celui ou celle qui désire mieux cerner le champ des émotions dans une foi chrétienne épanouie. Le livre ébauche également l’opportunité de vivre une spiritualité personnelle unique, et n’hésite pas à présenter un panel très diversifié de pratiques possibles (lectio divina, marche contemplative, lecture ignacienne, récitation de la prière de Jésus, etc.). Il est recommandé de ne pas lire tout le livre d’une seule traite, mais de se laisser le temps de digérer l’enseignement reçu au fil des pages. Il est d’ailleurs prévu à cet effet un temps de prière à la fin de chaque chapitre.

Enfin, Peter Scazzero propose un support de méditations quotidiennes pour faire suite à la lecture son livre, Rendez-vous quotidiens(3), disponible aux éditions Excelsis. Un matériel est également disponible pour étudier dans les petits groupes en Église l’impact de nos émotions dans nos vies et notre foi. Il se présente sous la forme d’un livre, Emotionally Healthy Spirituality Workbook qui développe les huit thèmes à traiter, accompagnés d’un DVD. Ils sont disponibles, pour l’instant, uniquement en anglais aux éditions Zondervan. Nous nous réjouissons de pouvoir tester cette formation à partir de septembre 2020 au sein de notre Église évangélique baptiste de Lyon !

1. Peter SCAZZERO, Les chemins d’une spiritualité émotionnellement saine. La maturité spirituelle est inséparable de la maturité émotionnelle, Charols, Excelsis, 2018, p.6.

2. Ibid., p. 63.

3. Peter SCAZZERO, Rendez-vous quotidiens - Être présent à Dieu au fil des jours, Charols, Excelsis, 2016

Vous aimerez aussi

L'ENCOURAGEMENT par L. Crabb et D. Allender (J.E.M. Sator) Comprendre vaut...
A. KUEN, Encyclopédie des difficultés bibliques, Évangiles et Actes.éd....
Charles-Éric de Saint-Germain La défaite de la raisonEssai sur la barbarie...
LA VILLE : notre territoire, nos appartenances Frédéric de Coninck (coll....

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...