La dernière semaine de Jésus

Extrait
Note : 50
( 3 votes )
La dernière semaine de Jésus
Jérusalem était une ville compacte. Même si les évangiles mentionnent beaucoup de lieux, on sait que les distances n’étaient pas grandes entre eux.
Voici quelques lieux de la ville de Jérusalem qui ont été les témoins de ces événements uniques dans l’histoire du monde :

Samedi précédant le « dimanche des Rameaux » : Béthanie (Jean 12.1-3)

Jésus arrive à Béthanie, venant de Jéricho. C’est une montée interminable de 20 km de marche qui fait passer le marcheur de 200 mètres au-dessous du niveau de la mer à 800 mètres au-dessus.
« Six jours avant la fête de la Pâque, Jésus va à Béthanie. C’est le village de Lazare, l’homme qu’il a réveillé de la mort. Là, on offre un repas à Jésus. Marthe sert le repas, et Lazare est un de ceux qui mangent avec lui. Marie prend un demi-litre d’un parfum très cher, fait avec du nard pur, et elle le verse sur les pieds de Jésus. Ensuite, elle les essuie avec ses cheveux, et l’odeur du parfum remplit toute la maison ».
Jésus choisit de passer ses dernières heures de liberté avec un cercle restreint de proches : Marthe, Marie et Lazare. Avant les heures de brutalité et de haine qui l’attendent, c’est celle de l’amitié et du réconfort. À quelques kilomètres de là, les ennemis de Jésus sont en train de comploter dans l’ombre à Jérusalem.

Dimanche des Rameaux : porte du temple (Marc 11.1-11)

Jésus fait une entrée triomphale à Jérusalem sous les acclamations d’une foule en liesse. Jésus est néanmoins conscient que cette ville qui l’acclame aujourd’hui s’apprête à le rejeter. Tout le monde se réjouit ; Jésus, lui, pleure sur Jérusalem qui rejette son Messie.

Lundi : esplanade du temple (Marc 11.2-26)

Durant les deux jours suivants, Jésus va au temple et retourne le soir au mont des Oliviers :
« Pendant le jour, Jésus enseignait dans le temple, et il allait passer la nuit à la montagne appelée montagne des Oliviers. Et tout le peuple, dès le matin, se rendait vers lui dans le temple pour l’écouter » (Luc 21.37-38).
Jésus fait alors quelque chose de surprenant ! Il renverse les tables de ceux qui commercent dans le temple et les chasse avec un fouet.

Mardi : portiques du temple (Marc 11.27-12.40)

Jésus enseigne de l’aube jusqu’au crépuscule. Après avoir réduit les pharisiens au silence, Jésus revient avec sévérité sur les avertissements et les reproches qu’il leur avait si souvent adressés.

Mercredi : Béthanie

On peut penser qu’en ce jour, Jésus cherche à être seul avec Dieu pour se préparer aux déchaînements de violence qui l’attendent.

Jeudi : chambre haute à Jérusalem et jardin de Gethsémané

Jésus envoie à la ville deux disciples pour préparer une salle pour y célébrer la Pâque. Il s’y rend avec ses disciples et leur lave les pieds (Jean 13.2-5), ultime signe de son amour avant sa mort. Il donne à cette occasion un sens nouveau au repas de la Pâque. C’est aussi le moment de ses fameux discours d’adieux à ses disciples, ses dernières recommandations (Jean 13-16).
La ville haute de Jérusalem était un quartier...

Vous aimerez aussi

Tu ne convoiteras pas. Tu ne commettras pas de vol. Par le dixième...
Le 2 juin 1867, une quinzaine d‘enfants sont accueillis dans une maison de...
Lorsque Guillaume Farel (1489-1565) rencontre les Vaudois, ceux-ci montrent...
Petite introduction aux paraboles La parabole est une histoire, souvent courte,...

Commentaires

Napoléon
27 March 2018, à 19:12
Merçi pour les publications et veuillez nous compléter les références bibliques pour chaque jour.
Note du commentaire :
0
- +
Lionel
22 March 2019, à 10:07
L'auteur de l'article écrit : << (...) Jésus fait alors quelque chose de surprenant ! Il renverse les tables de ceux qui commercent dans le temple et les chasse avec un fouet.>> ..Ce qui est FAUX...En effet, ce n'est pas dans la dernière semaine de sa vie que Jésus-Christ a posé cet acte mais plutôt dès le début de son ministère (voir Jean ch.2)...
Note du commentaire :
0
- +
Georges Mary
22 March 2019, à 10:29
En réalité, les évangiles situent cet événement de façon diverse. Jean le place en effet au début de son évangile alors que Matthieu, Marc et Luc, le situent à la fin du ministère de Jésus. Certains en ont conclu qu'il y avait eu deux purifications du temple.
Note du commentaire :
1
- +
Lionel
22 March 2019, à 17:32
Etant donné que jean en parle au début de son évangile (jean ch 2) et que marc et matthieu en parlent vers la fin (Marc 11:15 / Matthieu 21:12), alors cela doit rester comme une hypothèse d'un événement que Jésus-Chirst aurait fait dans sa dernière semaine et ne doit pas être présenter comme une affirmation direct car la Bible elle -meme ne nous en dit pas plus.....Par ailleurs, vous dites << Certains en ont conclu qu'il y avait eu deux purifications du temple.>> bon cela n'engage ces gens là et non la Parole de Dieu elle-meme car nous n'avons pas d'élément fiable pour attester qu'il y ait eu 2 purifications du Temple .....Merci
Note du commentaire :
0
- +
Georges Mary
22 March 2019, à 18:14
Il faut également citer Luc 19.45-48 comme textes bibliques qui évoquent cette "purification du temple" qui s'inscrit très bien dans les récits de ce qu'on appelle aujourd'hui communément "la semaine sainte". On peut comprendre aisément en lisant Matthieu, Marc et Luc que cet événement est l'un de ceux qui ont précipité la décision de faire mourir Jésus.
Penser qu'il y a pu y avoir deux purifications du temple est en effet une hypothèse. Si ce n'était pas le cas, il faudrait dire que soit Jean, soit Matthieu, Marc et Luc se sont trompés ou alors qu'il ne faut pas prendre l'une des versions chronologiquement. Voyez vous une autre solution ?
Note du commentaire :
0
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...