Jésus, le serviteur souffrant

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Jésus, le serviteur souffrant

LA BIBLE EST UN LIVRE EXTRAORDINAIRE !

On y apprend progressivement, au fur et à mesure de ses pages et des siècles qui s’écoulent, l’amour de Dieu et son plan pour l’humanité. C’est ainsi que se dessinent petit à petit dans ses pages les contours d’un ultime envoyé de Dieu. Il est présenté comme un nouveau Moïse, le fils de David, Emmanuel (ce qui signifie « Dieu avec nous ») le Messie…
Le prophète Ésaïe est sans doute le prophète qui a apporté le plus de précisions à son sujet.
Il l’a présenté notamment sous les traits du « Serviteur de Dieu ». Dans des termes très éloquents, il a précisé les circonstances de sa vie, le rejet auquel il devrait faire face, mais il a précisé aussi le sens de la mort qu’on allait lui faire subir. Plus spectaculaire encore, il a prédit le formidable retournement de situation qui allait survenir grâce à sa victoire sur la mort.
Rien d’étonnant à ce qu’on ait appelé ce texte si précieux de l’Ancien Testament « le cinquième évangile ».
Dans un premier temps, c’est Dieu lui-même qui le présente. Son « portrait » se poursuit ensuite par des propos qu’on met dans la bouche de ses contemporains. Il se termine par une dernière strophe où c’est Dieu qui parle à nouveau pour annoncer sa victoire sur la mort.
C’est bien en réalité un portrait fidèle de Jésus-Christ lui-même établi des siècles à l’avance !
Le Seigneur dit :
« Mon serviteur réussira. Il montera, il sera haut placé et couvert d’honneur.
Beaucoup, en le voyant, sont effrayés, tellement il est défiguré. Il ne ressemble plus à un être humain.
Et maintenant, des peuples nombreux seront étonnés à cause de lui, les rois resteront devant lui sans rien dire. En effet, ce qu’ils voient ne ressemble pas à ce qu’on leur a raconté, et ce qu’ils observent est différent de ce qu’ils ont entendu dire. »

« Qui a cru à la nouvelle que nous avons apprise ? Qui a reconnu la puissance du SEIGNEUR ?
Devant le SEIGNEUR, le serviteur a grandi comme une petite plante, comme une racine qui sort d’une terre sèche. Il n’avait ni la beauté ni le prestige qui attirent les regards. Son apparence n’avait rien pour nous plaire.
Tout le monde le méprisait et l’évitait. C’était un homme qui souffrait, habitué à la douleur. Il était comme quelqu’un que personne ne veut regarder. Nous le méprisions, nous le comptions pour rien.
Pourtant, ce sont nos maladies qu’il supportait, c’est de notre souffrance qu’il s’était chargé. Et nous, nous pensions : c’est Dieu qui le punit de cette façon, c’est Dieu qui le frappe et l’abaisse.
Mais il était blessé à cause de nos fautes, il était écrasé à cause de nos péchés. La punition qui nous donne la paix est tombée sur lui. Et c’est par ses blessures que nous sommes guéris.
Nous étions tous comme des moutons perdus, chacun suivait son propre chemin. Et le SEIGNEUR a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.
On l’a fait souffrir, mais lui, il a accepté cela, il a gardé le silence. Comme un agneau qu’on mène à l’abattoir, comme un mouton qui ne crie pas quand on lui coupe sa laine, il a gardé le silence.
On l’a arrêté, jugé, puis supprimé. Mais qui a fait attention à ce qui lui arrivait ? Oui, on l’a enlevé du monde des vivants. Il a été frappé à mort à cause des fautes de son peuple.
Il a été enterré avec les gens mauvais. Sa tombe est avec les riches. Pourtant, il n’avait rien fait de mal et il n’avait jamais trompé personne.
Mais le SEIGNEUR donne raison à son serviteur écrasé. Et il a rétabli celui qui avait offert sa vie à la place des autres. Son serviteur aura des enfants et il vivra encore longtemps. Par lui, le SEIGNEUR réalisera son projet.
À cause des souffrances qu’il a supportées, il verra la lumière, il sera rempli de bonheur. Mon serviteur, le vrai juste, rendra justes un grand nombre de gens, parce qu’il s’est chargé de leurs péchés.
C’est pourquoi je le mets au rang des plus grands. Il partagera les richesses des ennemis avec les puissants. En effet, il a accepté librement de mourir et d’être mis avec les bandits. Oui, il a porté les péchés de beaucoup de gens et il est intervenu pour les coupables. »

Ésaïe 52.13-53.12 - Traduction Parole de Vie

Vous aimerez aussi

Est-ce parce que les faits sont extraordinaires qu’il faut tenter de les...
La révolution dont il est question ici est souvent invisible. Ses effets, eux,...
Depuis la nuit des temps, les êtres humains ont cherché à connaître Dieu....
Je ne peux rien expliquer. Je peux seulement raconter comment ça s’est...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...