Brèves de culture juillet-août 2020

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Brèves de culture juillet-août 2020

RÉCONFORTÉS PAR JÉSUS

30 jours avec Jean 14 à 17

Simon Manchester et Élisabeth Mcquoid.
EXCELSIS

Les auteurs proposent 30 méditations riches, variées et profondes de l’évangile de Jean. Dans ses dernières paroles d’enseignement, Jésus répond aux questions de ses disciples, il les enseigne et prie pour eux. Il veut leur rappeler son amour et sa fidélité. Malgré la croix qui est toute proche, la situation ne lui échappe pas et les jours à venir vont se dérouler selon son plan souverain. Chaque méditation se termine par des questions, des conseils ou des références bibliques supplémentaires qui permettent d’aller plus loin dans la réflexion.

VOYAGE VERS LA SIMPLICITÉ

Pièce en trois actes

ÉDITIONS MENNONITES

Cette pièce de théâtre propose une réflexion sur « développer un style de vie simple ». Le lecteur pourra s’identifier tour à tour à Sim, à Avi ou à Søren. Il sera confronté aux réalités complexes de notre monde en matière de pauvreté, d’injustice sociale ou de dégradation de l’environnement, mais il sera aussi interpellé sur la façon dont nous vivons ensemble en société, sur ce qui compte vraiment pour nous et sur ce que veut dire « suivre Jésus » au début du vingt-et-unième siècle.

LUC, 26 ÉTUDES À SUIVRE SEUL OU EN GROUPE

Tom Wright

LES GUIDES BIBLIQUES POUR TOUS EXCELSIS

L’Évangile est la source de nos récits de Noël et de nos paraboles préférées, celles du fils prodigue et du bon Samaritain. Nous y voyons le souci de Jésus pour les pauvres et les marginalisés, pour les femmes et les enfants. C’est aussi Luc qui nous parle du brigand qui se repent sur la croix et du Christ ressuscité qui accompagne ses disciples sur le chemin d’Emmaüs. Pour Luc, Jésus n’est pas seulement un être humain qui a changé le cours de l’histoire. Il est Dieu fait homme, qui mérite de recevoir notre adoration et notre louange. Dans ces vingt-six études, nous découvrons son but : présenter la Bonne Nouvelle de Jésus aussi clairement que possible.

SACRÉE ARCHITECTURE

La passion d’un collectionneur

MUSÉE DES FLANDRES, CASSEL (59) FRANCE. JUSQU’AU 30 AOÛT 2020

Cette exposition présente une cinquantaine d’œuvres réunies par un collectionneur de tableaux des 16e et 17e siècles. Fil rouge de cette étonnante collection : les vues d’intérieurs d’églises. Les artistes flamands, mettent en valeur la puissance et le grandiose, ils déploient une profusion décorative avec retables et statues de saints. Les artistes hollandais plébiscitent un style très épuré et dépouillé, en vertu des valeurs de modestie et de sobriété sur lesquelles leur protestantisme met l’accent. Avec la présence récurrente du fossoyeur pour rappeler les vanités de l’existence. On notera aussi des différences d’organisation spatiale : dans les églises réformées, l’espace intérieur est repensé autour de la chaire et de la Bible.

JAMES TISSOT

L’ambigu moderne

JUSQU’AU 13 SEPTEMBRE 2020 AU MUSÉE D’ORSAY

James Tissot, portraitiste inspiré, a été d’abord un observateur des salons mondains et des loisirs bucoliques. En 1888, alors qu’il étudie une toile dans une église à Paris, il a une révélation religieuse. L’artiste consacre alors la fin de sa vie aux voyages en terre sainte et à l’illustration de sujets religieux avec le cycle du « Fils prodigue » et des illustrations de la Bible. Ces œuvres rencontrent un grand succès en France et dans le monde anglophone au tournant du 19e et du 20e siècle. Cette rétrospective embrasse toutes les thématiques, mais aussi toutes les techniques utilisées par l’artiste.

Vous aimerez aussi

Forgiven Thriller de Roland Joffé Saje Distribution En 1994, à la fin de...
Michel Field, Le Soldeur, Julliard C’est le récit érudit et captivant...
Pat Berning compose et écrit des chants en français, zoulou et anglais. Il a...
Deux musées européens prestigieux travaillent ensemble pour protéger un...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...