Brèves de culture septembre 2020

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Brèves de culture septembre 2020

Soif de plus ?

42 vérités pour enraciner ta foi

Benjamin Eggen, préface d’Henri Blocher
La Maison de la Bible

Benjamin Eggen s’adresse aux jeunes en adoptant le style de leur communication. Il parle leur langage, il se « connecte » avec leurs préoccupations et leurs repères. Résultat : un ouvrage simple (mais pas simpliste) et clair sur les thèmes fondamentaux que la Bible développe. Chaque chapitre s’accompagne d’une section sur les implications concrètes du sujet dans nos vies. Jamais la théologie n’a été aussi accessible !

Camus face à Dieu

Philippe Malidor

Préface d’André Comte-Sponville
Excelsis

Depuis l’âge de 16 ans, Philippe Malidor (traducteur, journaliste et écrivain) n’a jamais cessé de s’intéresser à l’œuvre d’Albert Camus (1913-1960). Son essai s’appuie sur une approche très détaillée de ses œuvres, en particulier « L’homme révolté ». L’auteur nous présente un Camus intéressé à la question de Dieu depuis le début (comme en témoigne son mémoire de philosophie sur Plotin et Saint Augustin), un homme avec son combat intérieur : une envie de croire et en même temps une résistance à cette envie. C’est aussi un homme tourmenté qui se trouve seul face à la souffrance du monde et à sa culpabilité personnelle. Un livre qui donne envie de lire ou relire Camus.

Le génie de Victor Hugo

Anthologie de David Gonzalès

Empreinte Temps présent

L’auteur rassemble des citations tirées de l’œuvre de Victor Hugo (1802-1885) mettant en lumière l’aspect religieux de son œuvre et son rapport avec Dieu. Car il faut reconnaître Hugo, bon gré, mal gré, comme le plus religieux des poètes français, dans le sens d’une vive et continuelle conscience d’un mystère dans le monde qui dépasse infiniment et indéfiniment l’homme. Nourri de la Bible comme il n’a jamais cessé de le reconnaître, lecteur passionné des évangiles, farouchement anticlérical, mais créateur de l’inoubliable personnage de Mgr Myriel dans les Misérables (1862), Victor Hugo n’a jamais cessé de diviser et de fasciner. À chacun de choisir.

Pompéi au Grand Palais (Paris)

Jusqu’au 27 septembre 2020


L’exposition nous plonge au cœur des fouilles effectuées depuis 2010 sur le site de Pompéi à travers une rétrospective numérique et immersive. Pompéi s’anime devant vos yeux ébahis grâce à des projecteurs, des reconstitutions 3D et des œuvres extraites des fouilles. Une aventure dans le passé à la découverte d’une ville qui fascine tant les archéologues que les historiens.
D'où vient cette puissante attraction que Pompéi distille depuis les premières fouilles au 18e siècle jusqu’à aujourd’hui ? On y lit la trace de l’inquiétude provoquée par son destin tragique, tous ces morts semblent si proches de nous : ici, une jeune femme, là deux amoureux, ailleurs, un esclave entravé, ou encore ce médecin surpris en serrant sa boîte d’instruments… Toute civilisation est mortelle.

Otto Freundlich. La révélation de l’abstraction

Musée de Montmartre, Paris

Jusqu’au 3 janvier 2021

À travers près de 80 œuvres éclatantes de couleurs, le Musée de Montmartre retrace le parcours artistique d’un pionnier de l’abstraction, assassiné en déportation, Otto Freundlich (1878-1943). Éduqué dans une famille protestante d'origine juive, il débarque à Paris à 30 ans et y développe son style, mêlant expressionnisme, figuration symbolique et abstraction. À Chartres, il est fasciné par la luminosité des couleurs et la décomposition des formes des vitraux. Il créera lui-même des vitraux. Pour lui, l’abstraction est un moyen de dévoiler les forces cosmiques à l’œuvre dans le monde, de créer un langage universel qui rassemble les hommes.


Vous aimerez aussi

Magazine « Jésus », 128 pages Première PartiePascal Obispo, l’un des...
Quand curiosité, bonne volonté et compétence sont réunies… Ceci donne un...
Scandale à Jérusalem Coolus, Birus et ElvineÉditions des BéatitudesCe...
BOIRE ET MANGER DEVANT DIEU Isabelle Oleknovitch EXCELSIS À l’heure où...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...