Complet
Note : 40
( 1 vote )
Silence
Au XVIIe siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, dont on n'a plus de nouvelles. On dit qu'il aurait renié sa foi... Mais les deux prêtres n'y croient pas. Ils découvriront un pays où le christianisme est devenu illégal et ses fidèles persécutés, obligés de se cacher pour vivre leur foi.
Scorsese portait le projet de ce film depuis trente ans et cela se sent : le film a une densité impressionnante. Mais le réalisateur a choisi la sobriété. Les scènes de torture sont, certes, très fortes mais il n'y a aucune surenchère. Les images sont sublimes mais les mouvements de caméra assez peu présents. Ce qui n'empêche pas des moments extraordinaires, notamment à la fin du film. Le ton est contemplatif, introspectif, avec la forte présence d'une voix off. Peu de musique, mais une bande son très subtile où les bruits paisibles de la nature se mêlent aux gémissements des martyrs. Et c'est au moment du générique de fin, quand le film se termine, qu'on réalise qu'on a vécu une expérience cinématographique intense, qui laisse des traces profondes.
Car si Silence est un film sur le doute et la foi, il propose plus de questions que de réponses. Sur la place du doute dans la foi. Sur le silence de Dieu : est-ce contradictoire avec sa présence ? Sur le martyre : faut-il céder à l'inquisition tout en gardant une foi cachée ou faut-il rester fidèle quoi qu'il en coûte ? Sur la transmission de la foi : la foi chrétienne est-elle universelle ou certaines cultures y sont-elles imperméables ?
Pour avoir de bonnes réponses, il faut d'abord poser les bonnes questions. C'est ce que fait Silence. Chacun pourra alors répondre pour lui-même, dans le silence de son propre cheminement spirituel... et chacun verra comment, dans les circonstances de sa vie, il pourra donner gloire à Dieu seul.


Silence, un film de Martin Scorsese, sorti en France le 8 février 2017, avec Andrew Garfield et Adam Driver.

Vous aimerez aussi

Pour rompre le cycle de la haine Le titre anglais de ce grand film-choc ...
Jacques est grand reporter. Il est de retour de Syrie où il a assisté à la...
À propos d'Odette Toulemonde «Ça va, Jésus?» C’est dans ces termes...
En 2045, les êtres humains fuient la réalité morose du monde réel pour se...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...