Chewing-gum, la mort annoncée d’une légende

Extrait Fait de société

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Chewing gumDepuis quelques années, les consommateurs boudent le chewing-gum. La crise sanitaire n’a rien arrangé.
La production de l’usine de Biesheim, dans le Haut-Rhin, a diminué de 74 % entre 2012 et 2020. C’est la dernière usine de production de chewing-gum en France, le célèbre chewing-gum à la chlorophylle Hollywood, dont peu de gens savent qu’il est made in France !

Une image de marque

Pourtant, dans l’imaginaire collectif des français, le chewing-gum a une grande importance. Il est associé à la Libération (les Américains des deux dernières guerres mondiales), à la force (signe de virilité), à la modernité (défi à l’autorité et au conservatisme), à la jeunesse conquérante (haleine fraîche et agréablement parfumée) et à la santé (il prétend fortifier les gencives, empêcher de se ronger les ongles).

Pourquoi cette bouderie ?

Pour expliquer ce désaveu, les fabricants incriminent la pandémie. En 2020, les ventes de chewing-gums ont baissé de plus de 21 % en France. En effet, mâcher du chewing-gum est...
Auteurs
José LONCKE

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...