Désormais, c’est pour Dieu que je veux vivre

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Désormais, c’est pour Dieu que je veux vivre
Mes parents m’ont élevé dans la religion bouddhiste.

Du bouddhisme à l’islam

Depuis que je suis petit, je suis persuadé qu’il doit y avoir un Dieu unique qui a fait le monde. Assez vite, je me suis rendu compte que Bouddha n’était pas ce Dieu que je cherchais.
Comme la plupart de mes amis étaient musulmans et voyant qu’ils avaient des valeurs, je me suis tourné vers l’Islam. J’ai commencé à faire des recherches sur l’Islam sur Internet. À l’époque, je ne souhaitais pas m’approcher de la religion chrétienne à cause des scandales de pédophilie dont j’avais entendu parler. De plus, mes amis musulmans me disaient du mal du christianisme en m’affirmant que les textes de la Bible avaient été falsifiés. Je leur faisais confiance.
La religion musulmane ne m’a pas pour autant satisfait car elle me faisait voir un Dieu qui se contentait de donner des commandements aux hommes et de les menacer s’ils ne les respectaient pas. Je vous assure que l'enfer musulman fait peur !

De l’islam à Jésus

Un jour, un ami chrétien m’a emmené dans une église. Le message de l’Évangile m’a beaucoup touché. De plus, j’ai été super bien accueilli. Les gens se sont intéressés à moi. Je me suis alors rendu compte queles chrétiens ne ressemblaient pas à ce que mes amis musulmans m’avaient dit.
Petit à petit, grâce au pasteur que je rencontrais régulièrement, j’ai compris le message de l’Évangile et j’ai décidé de me faire baptiser pour témoigner de ma foi en Jésus-Christ, mon Sauveur.

Face aux idoles du sexe et de l’argent

Je dois reconnaître que cela n’a pas été facile de vivre comme Dieu le demande. Avant de le connaître j’avais des aventures à droite et à gauche et je n’avais qu’une ambition : gagner de l’argent. C’était mon dieu.
Je confesse que j’ai parfois oublié Dieu en faisant des choses que je regrette aujourd’hui. J’ai reconnu mes fautes et lui ai demandé pardon. Je comprends aujourd’hui que c’est pour notre bonheur que Dieu nous donne des commandements. C’est vrai qu’ils sont parfois difficiles à observer, surtout quand on est jeune, mais je compte sur l’aide de Jésus.

Mon choix est fait

Désormais je ne veux vivre que pour lui. Je ne veux plus suivre les plaisirs de ce monde mais uniquement Dieu, malgré le fait que les tentations soient toujours là et que je lutte tant bien que mal. Seul Dieu peut me procurer le véritable bonheur, le véritable paradis.

Vous aimerez aussi

À 19 ans environ quelqu’un m’a proposé de lire la Bible. La religion ne...
L’incroyable et l’inexplicable n’arrivent pas qu’aux autres. J’ai dû...
J’étais à l’époque dans une impasse. D’un côté, je possédais une...
L’épreuve éloigne souvent de Dieu. Elle peut aussi nous en rapprocher....

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...