15 avril 1892/1983/1989. Corrie Ten Boom et le pardon

publié le 15 April 2020 à 00h01 par José LONCKE

La famille Ten Boomn, une famille ordinaire, a choisi d'ouvrir la porte de leur « chez eux » à ceux qui étaient traqués par la furie nazie et de leur fournir une cachette secrète.

15 avril 1892/1983/1989. Corrie Ten Boom et le pardon

Le 28 février 1944 la famille est dénoncée à la Gestapo. Corrie (15 avril 1892-15 avril 1983) survivra seule aux tourmentes de la guerre et aux affres du camp de Ravensbrück.

Après la guerre, elle se donne complètement à des activités d'évangélisation. Elle prêche le pardon  dans plus de 60 pays à travers le monde et le met en pratique quand elle se trouve face à face avec un des pires gardiens du camp. Divers livres feront connaître son histoire et son témoignage : « Dieu en Enfer », « Victoire à Ravensbrück ».

Le 15 avril 1989, l'ancienne maison de la famille Ten Boom à Haarlem est aménagée en « Musée Corrie Ten Boom » qui entretient le souvenir de Corrie et ses activités d'évangélisation.

 

Commentaires

Gabrielle

21 April 2014, à 00:14

Une vie et un témoignage qui bouleversent la tiédeur !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...