16 juin 1935. Ode à la gloire de la Parole de Dieu

publié le 16 June 2021 à 00h01 par José LONCKE

le 16 juin 1935, à l'occasion du quatrième centenaire de la Réformation à Genève, le poète François Franzoni (1887-1956) lut lui-même une "Ode à la gloire de la Parole de Dieu" composée par lui pour la circonstance. ce fut un très grand moment.

Calvin "nouveau saint Jean", se dévoila, messager qui s'efface, très humble, devant la seule Parole.

« C’est ici qu’en un temps de misère publique,
S’arrêtant à regret, Calvin, nouveau saint Jean,
A baptisé de feu le front des républiques.

C’est ici qu’il ouvra jour et nuit dirigeant
Par la seule vertu de la Parole sainte,
Les peuples réformés, pieux et diligents.

C’est ici, protégé par une étroite enceinte,
Que l’apôtre nouveau du Christ ressuscité
A semé la Parole et marqué son empreinte.

Et c’est ici qu’il dort avec humilité,
Porte-flambeau, brûlé du feu de son message,
On ne sait où, dans l’herbe et dans l’obscurité.

Rien pour lui, tout pour Dieu ! Sa volonté fut sage
De choisir pour sépulcre un lieu sans monument :
La Parole de Dieu dure à travers les âges,

La voix du messager ne parle qu’un moment. »

16 juin 1935. Ode à la gloire de la Parole de Dieu

Médaille du 350ème anniversaire de la réforme de Genève (1535-1885). Monogramme du Christ IHS rayonnant avec au dessous une sainte Bible ouverte.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...